lundi 29 janvier 2024

La Gran Canaria, l'île des statues !

 Il y en a partout, dans les rues, sur les places, à l'entrée des villes.

En voici quelques unes. On n'a pas pris de risques en tentant de photographier celles sur les ronds-points à l'entrée des villes.

A Las Palmas




Statue de Camille Saint-Saëns https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Saint-Sa%C3%ABns


 




A Santa-Lucia




A Agüimes

https://eng.canaria.guide/agumes-and-its-sculptures/

dimanche 21 janvier 2024

Si vous êtes éco-anxieux, méfiez vous d'ELIZA de Joseph Wiezenbaum !

Je viens de lire  de Michel Onfray "Le fétiche & la marchandise", Bouquins, Essais

J'y apprends des choses....

Tellement.... que je vérifie. Bé c'est du vrai (je parle des faits, le reste se discute, bien sûr)


 "Comment un «chatbot» a poussé un jeune Belge au suicide En six semaines d’échanges intensifs et sans garde-fous, un assistant conversationnel, nommé Eliza, a poussé un père de famille à commettre l’irréparable."

https://www.lesoir.be/503942/article/2023-03-28/comment-un-chatbot-pousse-un-jeune-belge-au-suicide

"Un jeune chercheur en proie à une éco-anxiété presque paralysante avait trouvé refuge auprès d’Eliza, un chatbot utilisant la technologie de ChatGPT. Mais au terme de six semaines d’échanges intensifs, il s’est donné la mort." 

https://www.liberation.fr/economie/medias/comme-une-drogue-dans-laquelle-il-se-refugiait-ce-que-lon-sait-du-suicide-dun-belge-ayant-discute-avec-une-intelligence-artificielle-20230403_WFNGYSRR35FSFGDBZUX3AQ7PIM/

Bé didon ! je ne savais pas qu'on nommait Eliza un chatbot, chat botté ! 

Ouf fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_We est mort. Il risquait être poursuivi. Et moi aussi.

 Je me souviens que les psychanalystes - rappelons que la psychanalyse est irréfutable ! - avaient peur de perdre leur boulot et leur canapé. Faut relire leurs articles ! Le logiciel était disponible, expliqué, on pouvait le refaire sur son Mac.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Weizenbaum

 

Je m'en servais dans mon enseignement pour former des informaticiens éveillés. A l'époque on ne parlait plus d' "IA" (que nos élites sont nulles ! on ne dit pas IA, on dit AI ! comme mon université s'appelle maintenant "Nantes Université" (à Oxford ils sont nuls avec leur University Of Oxford, ils vont dégringoler dans l'escalier PISA)
 
"Le terme « intelligence artificielle » a été mis en avant par John McCarthy lors de la conférence de Darthmouth en 1956, et l'intelligence artificielle y est établie en tant que discipline à part entière "
"La fin du siècle est marquée par des périodes d'enthousiasme, et deux périodes de désillusion et de gel des financements appelées « hivers de l'IA »44, la première de 1974 à 1980 et la seconde de 1987 à 1993"
 
 
Mais la BU de Nantes bienveillante a mis à la benne tous les livres de plus de 5 ans d'âge. Mais n'a pas effacé tout le oueb. 
 
 
"En 1963, il entre au MIT. Il publie trois ans plus tard un
célèbre programme informatique connu sous le nom d'« ELIZA », un agent conversationnel qui simule une conversation avec un psychothérapeute rogérien. Il tourne ensuite son attention vers l'impact de la science et de la technologie (en particulier des ordinateurs) sur la société"
 
 
ELIZA tire son nom du personnage d’Eliza Doolittle, dans la pièce Pygmalion (1912) du dramaturge irlandais George Bernard Shaw. Dans la pièce, le professeur Henry Higgins, apprend à Eliza, une jeune femme sans éducation, comment s’exprimer correctement et ainsi, imiter de façon convaincante une dame de la haute société. De la même manière, l’ELIZA de Weizenbaum a été programmé pour répondre à certains mots-clés et expressions, donnant l’illusion d’une véritable empathie humaine. Des chercheurs pensaient que le programme pouvait véritablement aider des personnes souffrant de certaines affections psychologiques.En regardant les gens interagir avec ELIZA, Weizenbaum s’inquiéta de leur dépendance grandissante envers les ordinateurs et de la manière dont ils pouvaient être trompés. Dans son article technique de référence sur ELIZA en 1966, il écrit : « [Avec] l’intelligence artificielle (…) les machines sont prévues pour se comporter de façon merveilleuse, ce qui suffit souvent à fasciner l’observateur même le plus aguerri… https://www.cairn-sciences.info/la-fabuleuse-histoire-de-l-intelligence-artificielle--9782100813186-page-154.htm

 
https://fr.wikipedia.org/wiki/ELIZA

Bien sûr Eliza comprend comme bien de nos jeunes qui savent tout, comprennent ce qu'ils lisent. Et savent répondre comme ELIZA dans ma nouvelle version "Ok Boomer !"

"Weizenbaum insiste dans son article ELIZA - A Computer Program for the Study of Natural Language Communication between Man and Machine sur le fait que même si Eliza écrit « Je comprends… » à titre de protocole de politesse programmé envers l’interlocuteur, il s’agit évidemment d’une déclaration abusive : Eliza ne comprend pas ce qui lui est transmis, il se contente de former des phrases à partir de modèles préétablis, enrichis par les mots clés trouvés dans les réponses du patient1. Dit par ELIZA, « je comprends » possède une connotation ironique : il s’agit en effet d’une des réponses utilisées quand il n’a rien trouvé dans la phrase précédente lui permettant de construire une réponse plus adaptée (voir la chambre chinoise de John Searle pour le problème de la compréhension).

ELIZA se contente de relancer son interlocuteur, contrairement aux agents conversationnels de renseignement, qui sont conçus pour donner des réponses utiles en utilisant leur base de données"

 

En l'honneur de Blaise Pascal, voici ELIZA écrit en langage Pascal.

https://www.cs.cmu.edu/afs/cs/project/ai-repository/ai/areas/classics/eliza/pascal/0.html

 

Si vous voulez le programmer en Python

https://qstom-it.com/2019/10/04/codez-eliza-le-premier-chat-bot/  


Trouvé aussi dans le livre de Onfray :

https://www.youtube.com/watch?v=R4M0qejris0

 C'est beaucoup plus cher mais le bruit du cou vous fait penser aux ostéopathes  (que je ne fréquente pas plus que les homéopathes, biodynamiciens, naturopathes et autres magnétiseurs)

lundi 15 janvier 2024

Comment faire face au manque de médecins !

 

Hier j'ai installé un réchauffe-matelas, car on a l'habitude de dormir fenêtre un peu ouverte (mais volets fermés !). 
 
Eh bé, j'ai trouvé le matelas chaud. 
 
Quand au bout de 10, j'ai éteint (la lumière était bien allumée) en tirant sur le fil, j'ai vu que si il était bien relié au secteur d'un côté, de l'autre il n'était pas relié au réchauffe-matelas. 
 
Maintenant je comprends comment ça marche les "coupeurs de feu" et autres spécialistes qui nous permettraient de diminuer nos dépenses de santé !
 😉 
Bon, je savais déjà. 
 
A la piscine, les Nantais te disent que l'eau est froide (27, 5° C) mais quand ils ont l'eau de mer (c'est rare) à 20° en sud Bretagne, ils te disent qu'elle est chaude. Ils sont tous des as en relativité restreinte ! 😉 

Bon je sais bien, en mer l'eau est salée. Ça change tout !

dimanche 14 janvier 2024

Pourquoi met-on ses enfants dans le privé ?

Pourquoi met-on ses enfants dans le privé ? (bon, je ne les y ai pas mis, normal, je n'y ai pas été à l'école). Mais enseignant dans le public, j'ai été étonné de voir autant d'enseignants du public mettre leurs enfants dans le privé surtout quand j'entendais leur discours.
 
Au Collège (oui  j'ai connu le collège qui allait de la 6e à la terminale) un jour il s'est appelé Lycée, on n'a pas été peu fier ! On a eu une prof agrégée. On ne savait pas que ça existait)
Quant au lycée privé, c'était l'épouvantail. On racontait que si on glandait, on risquait d'être envoyé à La Souterraine, en Creuse (mais en Limousin !) chez les pères. En pension.
 
Le privé dans ma ville (on dit village, même petit village de nos jours) c'était "L'école libre". Ma sœur y est allé en maternelle. Elle ramenait parfois une médaille.  
 
Je vous en donne la raison, pas de la médaille. 
 
Ma mère était la sage-femme du baby boom à l'hôpital public. Et figurez-vous qu'il y avait des bonnes sœurs. J'étais allé à l'école, la grande, la caserne. 
 
la ville put racheter en 1922 tous les bâtiments. La caserne fut transformée en une école de 22 classes avec 22 logements de fonction
 
 
Mais ma mère n'a pas résisté deux fois à la pression. Mais a cependant envoyé ma sœur en primaire à la caserne. 
 
 
Puis j'ai appris que le fauxculisme pouvait avoir ses raisons.
 
1) parce que l'école privée est à côté de l'établissement où on est en "présentiel" et qu'on évite de payer une garde. Le prix du privé (je ne parle pas des impôts) est inférieur au prix d'une garde matin et soir.
 
2) parce qu'on a fait ses études dans le privé et qu'on est traditionaliste 😉
 
3) parce que l'on a peur de retrouver ses enfants dans sa classe. On en a déjà ras le cartable à la maison !
 
4) parce qu'il paraît qu'on a moins de risque d'avoir ses enfants à la rue en cas de grève.
Et que le papi et la mami le mercredi leur suffit.

5) parce que dans le privé, y a quelqu'un sur le trottoir qui attend les enfants - un membre de la "communauté éducative" !  (j'ai vu ! mais n'ai pas vérifié à St Stan)
 
6) parce que t'as eu des enfants qui se sont fait racketter dans le public
 
7) parce que ton enfant s'est fait choper avec de la drogue, alors tu l'as mis dans le privé où, merdalors, il a retrouvé tous ses anciens concurrents dealers
 
8) parce que la mairie PS, PCF etc elle aide des familles des "cités" pour qu'elles mettent leurs enfants dans le privé afin de sortir leurs enfants de leur environnement, alors t'as de quoi te justifier
 
9) parce que tu veux que ton gosse ne perde pas la foi après ne plus avoir cru au père Noël
 
10) parce que tu as des copains, copines qui sont dans le privé et qui t'ont dit que c'était super.
 
11) parce que tu adores faire des activités comme repeindre les classes, accompagner les enfants au musée etc. et que dans le privé c'est bien vu
 
12) parce que t'as appris que tes idoles comme Ségolène, etc. ont mis leurs enfants dans le privé
 
13) parce que tu as lu que les résultats aux examens étaient meilleurs dans le privé
 
14) parce que tu passes tous les jours devant l'établissement public où tu devrais mettre tes enfants
 
14) Bon, la cantine dans le privé en général, ce n'est pas fameux. Mais y a pas grève. C'est du réchauffé. Voila voila

Oh j'ai oublié la raison  sans doute toujours existante dans la startup nation.
 
15) parce que tu veux faire aussi bien que les collègues de ta boite. Et surtout que ton chef ou ta chef.

Demain on parlera du choix entre théâtre public et théâtre privé, entre bibliothèque municipale et bibliothèque paroissiale, entre Assemblée Nationale et Assemblée de coproprios.


Tout ministre, politicien se doit de me citer s'il pique un argument de cette liste quand il sera interrogé par un ou une journaliste/e.

Un truc, demandez au journaliste où il a mis ses enfants.  
 
P.S.
 
Avec X (le nouveau touiteur), je lis cet article du Figaro (lundi 15 janvier, la nouvelle ministre ne savait pas quand elle a causé au journaliste !).
 
 
"L’école André Allar, son personnel et ses 195 élèves sont depuis de nombreux mois la cible de jets d’objets en tout genre : des peaux de banane, des couches-culottes, des excréments ou même un véritable sabre ont été retrouvés dans la cour de récréation de l’établissement, parfois à quelques centimètres de certains enfants"
 
"Les motivations de ces personnes, pour la plupart des sans-papiers relogés par des associations, ne sont pas clairement identifiées. Fin décembre dernier, un parent d’élève confiait au Figaro que les auteurs des lancers étaient vraisemblablement gênés par les bruits produits par les enfants lors des pauses entre les cours. «C'est n'importe quoi : l'école était déjà là quand ils se sont installés. Ils n'ont qu'à partir !», témoignait Jacqueline Tahir, parent délégué et mère de deux enfants scolarisés en CE1 et CM1. Depuis la médiatisation de l’affaire, les jets n’ont pas cessé. Pis, ils se sont même intensifiés selon les parents d’élèves, dont certains hésitent à faire revenir leurs enfants à l’école. «Avant, les jets provenaient de deux bâtiments de la rue André Allar. Désormais, des locataires d’un troisième immeuble s’y sont mis», décrit une mère de famille anonyme. «On dirait qu'ils forment une alliance pour nous provoquer. Ils voient qu'ils peuvent continuer et ils s'en donnent à cœur joie», poursuit une parent d'élève mobilisée devant l'école ce lundi."
 
L'article ne dit pas si l'école est privée ou publique !   Elle est publique.
 
 
Je vais positiver. Si on privatise l'école, est-ce que ça va changer quelque chose ?  Les parents d'élèves vont-ils se retrousser les manches pour installer un toit costaud sur la cour de récrée (des panneaux solaires ne résisteraient pas)
 
Mais positivons, les lanceurs sont sans papier, alors pour s’entraîner au lancement du poids dans le cadre du ministère éduc nat/Jo/Sports, ils ne peuvent pas faire d'avions en papier. Ils font avec ce qu'ils ont ! 

 

 

mardi 9 janvier 2024

Ne dîtes pas à ma mère que je vais manger des cardalha (des topinambours), elle penserait que c'est la guerre !

 J'en ai mangé pris dans la baccade(2) préparée par Mme Daubisse (1) à Marsac (là où ma famille possédait un dolmen https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2015/04/29/le-dolmen-de-la-pierre-levee-a-marsac-a-cote-de-st-yrieix/). Que ça sentait bon cette soupe pour nos cuou negre, nos culs-noirs !


 

" Soupe ou pâtée à base de pommes de terre et de raves, betteraves ou topinambours destinée aux cochons."


 Nos cochons n'auraient pas mangé les soupes en boite du souper marquet !

Mais jamais à la maison. C'était mangé pendant la guerre. C'est un peu comme si je me faisais du café avec des glands de chêne. Et d'après mon père, ses essais avec les glands n'avaient pas été poursuivis longtemps !

Ah ! "Le tubercule torréfié fournit une sorte de chicorée, ersatz de café" Conclusion, mon père ne consultait pas Wikipedia.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Topinambour

"Le topinambour (bot. Helianthus tuberosus L., 1753), aussi appelé artichaut de Jérusalem, truffe du Canada ou soleil vivace, est une espèce de plante à fleurs de la famille des astéracées, qui appartient au même genre que le tournesol (Helianthus annuus). Elle est cultivée pour ses grandes fleurs jaunes comme plante décorative, et pour ses tubercules comestibles."

Durant la Seconde Guerre mondiale, sa consommation augmente, car le topinambour, tout comme le rutabaga (Brassica napus subsp. rapifera) et contrairement à la pomme de terre, n'est pas réquisitionné2,9 au titre des indemnités de guerre à verser à l'Allemagne. En effet, pendant la Première Guerre mondiale et les années qui suivirent, les populations civiles allemandes et autrichiennes avaient dû faire face à une quasi-famine et n'avaient survécu qu'en cuisinant raves et topinambours à toutes les sauces et en les servant à chaque plat et à tous les repas pendant les périodes critiques10. Les soldats du Reich11 ne tenaient pas à revivre ce cauchemar de leur jeunesse.

Le topinambour en a longtemps gardé une mauvaise réputation : utilisé pour nourrir le bétail ou associé aux aliments de disette et aux souvenirs de guerre dans de nombreux pays d'Europe, ses détracteurs le qualifient de mou et fade. Sa richesse en fibres et en inuline peut engendrer des flatulences2. Au début du XXIe siècle, ce tubercule suscite un regain d'intérêt dans le cadre de l'engouement pour les légumes oubliés. Il est notamment réhabilité par des chefs de cuisine et sur les marchés2 où il est vendu parfois sous l'appellation d'« artichaut de Jérusalem »12.

Le topinambour est considéré comme une plante invasive en Suisse, il contribue à l'érosion des bords des cours d'eau en hiver"

 

 Je les ai trempés dans l'eau chaude, puis j'ai enlevé la peau. Pas facile car c'est biscornu les cardalhas !

Et j'ai vu que ça s'oxydait très vite. Alors faites ça juste avant de les mettre à cuire.

Une fois cuits, je couperai en morceau et mettrai à la poêle. J'ai des Rillauds pour les accompagner. Les Rillauds, j'en ai mangé la première fois à l'abbaye de Fontevraud où j'avais retrouvé Richard Cœur de Lion, celui de la route Richard Coeur de Lion

http://www.routerichardcoeurdelion.com/

 inventée par le député-maire de Saint-Yrieix, le docteur Jacques Boutard. 

https://www.anjou-tourisme.com/fr/decouvrir-lanjou/pratiques/en-vins-et-recettes/recettes-de-lanjou/recette-les-rillauds-danjou

"Rillauds, rilleaux, rillaults, rillots, spécialités de l’Anjou et de la Touraine… Bien que les écritures diffèrent, la recette reste la même. Les rillauds de chez nous ressemblent fort aux rillons confectionnés en Sarthe et aux grillons en Vendée."

"Les rillauds sont des morceaux de poitrine de porc, comprenant à la fois la couenne et la partie tendre de la pièce. Ils se consomment chauds, brûlants même, accompagnés d’un vin rouge d’Anjou, tièdes ou froids avec un vin blanc, rosé ou rouge… selon les goûts.

 


Le critique gastronomique Curnonsky raconte qu’autrefois, les Angevins aimaient les acheter tout chauds le dimanche, alors qu'à Saumur on les mangeait froids au petit déjeuner accompagnés d'un verre de vin blanc."

 

Alors, c'est bon ?

 Une fois cuits à l'eau, j'ai coupé en rondelles (pas rondes !, faut dire "en tranches"). Mis dans la poêle avec de l'huile d'olive. De l'huile de Bari ! (je ne voyage pas qu'en Limousin quand je suis en Bretagne)

https://lefenetrou.blogspot.com/2019/07/bari-la-pouille-puglia-la-nouvelle.html

Et quelques gouttes de Viandox, sel et poivre au moulin, en olivier, le moulin. 

C'était un peu croquant. Effectivement goût de cœur d'artichaut. Et pas de barbe ! 

J'en refais la semaine prochaine. 

Et me rachète des rillauds.

(1) Quand je suis arrivé dans les locaux de l'ENSM au 3 rue Ml Joffre, 

https://lefenetrou.blogspot.com/2023/05/quand-le-lycee-livet-et-liut-de-nantes.html

j'ai reconnu à l'accent  du PSY (Pays de Saint Yrieix). C'était celui d'un ancien élève comme moi du Lycée Darnet. Et il s'appelait Daubisse ! Quand j'ai pris ma retraite je l'ai retrouvé devant une agence immobilière à St-Yrieix. Je lui ai dit que je retapais la maison des ancêtres, lui m'a dit "je vends tout, tu verras". Bon, lui, le gars de Payzac (la boucherie sur la place) était devenu maire et Conseil Général de la Loire Inférieure. Un migrant intégré ! 

https://lefenetrou.blogspot.com/2023/02/la-migration-des-bretons-en-perigord-et.html

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2015/12/26/de-payzac-a-haute-goulaine/

Quant à voir, j'ai vite compris. Je ne connaissais plus grand monde. La rue du marché que j'avais connue les jours de foire plus pleine que les rames de métro aux heures de pointe, n'avait plus que deux habitants permanents.....Mais faut reconnaître que pour 7000 habitants, avoir, toujours, un lycée, un hôpital avec IRM et Scanner, un centre aquatique, ... et toujours des boudins aux châtaignes....

(2) Il y a un jeu qui se nomme Baccade

"Un jeu pour toute la famille, qui vous étonnera par le dynamisme de ses parties. Les cochons en sont les vedettes, surtout le célèbre « Cul Noir du Limousin », et chacun à votre tour, vous serez le cochon de la partie ! 
Et puisque ce jeu, inventé sur un tracteur un jour de labours, a lui-même une drôle d’histoire…
 
Vous découvrirez également une histoire pour les enfants, et dans un autre récit la fabuleuse et véridique aventure du cochon « Cul Noir »."


 

lundi 1 janvier 2024

Je savais quelle ville reliait Lawrence d'Arabie, R. Poulidor, Richard Coeur de Lion et Pierre Desproges. Maintenant celle qui relie mon vin des pétarous et Keanu Reeves

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2018/03/01/quelle-est-la-ville-qui-relie-raymond-poulidor-lawrence-darabie-pierre-desproges-et-richard-coeur-de-lion/

Je connaissais Hubert Reeves (son accent et sa pédagogie... tiens on va amener de nouveau le petit au planétarium de Nantes) mais pas Keanu Reeves.

Mais je connais Branceilles et le vin des 1000 et une pierres des vignerons de Branceilles en Corrèze

"Ce vignoble bien exposé sur les coteaux argilo-calcaires atteint son apogée au XIXe siècle. En 1840, le vignoble de la Corrèze représente près de 17 000 hectares contre 200 aujourd’hui. A Branceilles, à cette époque, la vigne couvre 450 hectares, soit presque la moitié de la superficie du village.

Le saviez-vous ? En 1878, le vin de Branceilles est primé à l’Exposition Universelle de Paris. Médaillé de bronze, ce millésime fait connaître la petite commune de Branceilles dans toute la France. Mais cette renommée tombe vite dans l’oubli. En 1880, l’arrivée du phylloxéra n’épargne pas les vignobles corréziens. Totalement décimés, ils disparaissent au profit de nouvelles cultures et prairies. Le paysage se transforme. Le vignoble de Branceilles laisse son terroir aux plantations de chênes truffiers et de noyers. Vous vous en rendrez vite compte : vins, truffes et noix marquent durablement notre histoire."

Rue et place du marché dans ma jeunesse arédienne, on avait les melons, les primeurs qui venaient du "Bassin de Brive". Les producteurs étaient appelés "les pétarous" (ne pas confondre avec les mobylettes !). Pétarous, ce sont los pès terros, les pieds terreux, de ceux qui cultivaient la vigne. La vigne qui a vécu une renaissance "les terres du sud de la Corrèze, proches de Collonges-la-Rouge, sont propices à la culture de la vigne qui est apparue dès le VIe siècle."

https://www.1001-pierres.com/

Je viens de découvrir qu'il m'en reste une bouteille qui ira très bien avec le pâté de Périgueux (on dit ainsi de nos jours), pour moi, le pâté de ma mémé d'Excideuil puis de ma maman. 

 



 


Et ira aussi très bien avec les boudins aux châtaignes découverts au fond du frigo. Eux ne sont pas d'Excideuil, mais de Saint-Yrieix.

Or Keanu Reeves (Wikipedia me cultive quotidiennement !) a passé Noël à Branceilles ! et pourtant le TGV n'y va pas, ni à Brive, ni à Limoges !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Keanu_Reeves


"Il serait en couple depuis 2018 environ avec l'artiste Alexandra Grant."

Suivons les liens de Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandra_Grant


"Grant est née dans l'Ohio le 5. Son père était un professeur de géologie écossais qui avait déménagé à l'Oberlin College en Ohio en 19696. Sa mère, prénommée Marcia, était une professeure américaine de sciences politiques7, une diplomate du service extérieur et une administratrice éducative8 basée en Afrique9 et au Moyen-Orient10,11,12, et habite depuis la fin des années 2000 en Corrèze"

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/correze/brive/correze-branceilles-marche-de-noel-ou-est-donc-alle-keanu-reeves-2897513.html

 "Ils y ont appris que Marcia Grant, la mère d'Alexandra Grant, compagne du comédien, vivrait en Corrèze. Un avion privé arrivé le 23 décembre à l'aéroport de Brive-la-Gaillarde avec à son bord Keanu Reeves a rajouté du poids à la théorie. Finalement, La Montagne a réussi à contacter Marcia Grant, qui a confirmé le tout : "Oui, ils étaient là tous les deux. Merci de votre appel, mais ils sont repartis hier [mardi 26 décembre, NDLR.]""

 https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/keanu-reeves-en-correze-avec-sa-femme-les-surprenantes-vacances-de-noel-de-la-star_535286

 Ah j'ai raté ça dans le Gala chez mon toubib ! j'y ai lu Courrier International pourtant !

Pour avoir des infos sur la Corrèze rien ne vaut Gala, prémonitoire. Voyez notre président au scooter et sa Julie. Ils vivent à Tulle.  

https://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde-19100/actualites/incroyable-mais-vrai-l-acteur-americain-keanu-reeves-a-fete-noel-en-correze_14427711/

 "Incroyable" !!! mais ils ont oublié à La Montagne que sur les routes de Corrèze a roulé la limousine (oui une limousine) de William Jefferson Clinton arrivée par les airs avec dedans Hillary et Bernadette Chodron de Cource, dite Bernadette Chirac.

TF1 https://www.tf1info.fr/culture/noel-en-correze-et-visite-de-la-grotte-de-lascaux-la-fin-d-annee-tres-francaise-de-keanu-reeves-2280980.html vous raconte des  "fakes" (des faux pour ceux qui n'utilisent pas une tondeuse à gazon) :

"Deux jours plus tard, c’est dans le département voisin de la Dordogne que Keanu Reeves et Alexandra Grant se sont rendus. Ils se sont offerts une visite privée de la grotte de Lascaux en anglais."

Non ! ils n'ont pas visité la grotte de Lascaux. Ils ont visité une copie. Alors que moi, j'ai visité plusieurs fois le vrai chef reliquaire d'Arédius au MET à NYC. Et la vraie grotte de Lascaux... même que la 2CV est tombée en panne à quelques mètres de chez le garagiste de Montignac. Une panne de 2 CV m'a dit celui qui a rénové cette 2CV (toujours avoir la pièce de rechange), la bobine.

 

J'y pense (oui je pense, donc je suis réveillé ce premier janvier)... que devient notre acteur et cinéaste de Saint-Yrieix ?

"Un acteur cher au pays arédien puisqu'il est né et a grandi à Saint-Yrieix la Perche. Il a ensuite suivi des études au Conservatoire National de Région de Bordeaux, avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris en 2001. Il a tourné dans de nombreuses productions comme "Ceux qui m'aiment prendront le train", "Faut que ça danse!", "My little Princess". Il décroche son premier grand rôle dans la comédie burlesque de "Let My People Go !". Nicolas Maury y interprète Ruben, un juif homosexuel qui retrouve sa famille, qui lui vaut d'être pré sélectionné au César du Meilleur Espoir Masculin 2012.

Il est également connu dans le rôle d'Hervé André-Jezak dans la série 10 %, diffusée sur France 2.

Aujourd'hui, il tient le rôle d'Eugène dans le film "La folle histoire de Max et Léon", aux côtés de David Marsais et Grégoire Ludig, qui sort dans les salles le 1er novembre. Un film très attendu du grand public, puisqu'il s'agit de la première comédie du duo d'humoristes du Palmashow, qui conte les aventures de Max et Léon, 2 amis d'enfance fainéants et bringueurs, qui tentent par tous les moyens d'échapper à la Seconde guerre mondiale." https://www.communaute-saint-yrieix.fr/news/retour-de-la-rencontre-avec-nicolas-maury

 

Et lectrice, lecteur, et autres, j'en profite pour vous rappeler que Brive est une ville d'exception. Il n'y a pas de "s" à la fin. 

Donc, ne déduisez pas l'orthographe à partir d'un ensemble de noms de villes : Paris, Rennes, Nantes, Poitiers, Angers, Tours, Orléans, Le Mans, et même Limoges ! Brive est gaillarde mais sans s. 


Tiens tiens, nos écolos des balcons et places parisiennes ne surveillent pas les jets privés qui se posent à l'aéroport de Brive ! Plus précisément Brive-Vallée de la Dordogne. Pourtant Brive c'est la vallée de la Corrèze (avant le Zambèze !) mais Dordogne est plus chic.Enfin, si on ne s'approche pas trop des lieux de "dépôts volontaires" des ordures avec sa carte magnétique.

 

vendredi 22 décembre 2023

"Qui dit règle dit loi, qui dit loi dit obligation, qui dit obligation dit fascisme." (Christine Ragot)

 https://www.marianne.net/culture/litterature/la-grande-solderie-quand-pierre-jourde-met-le-milieu-litteraire-en-boite

 

"Dans son dernier livre, Pierre Jourde moque l’édition contemporaine à travers trois parodies désopilantes. Christine Ragot et Michel Klouelbecq s’y épanchent sur le canapé complice de François Tusnel…"

 

L’écrivain et essayiste Pierre Jourde n’a jamais caché son aversion pour la grande majorité de la littérature contemporaine. Cette fois, il a choisi la parodie : cet exercice nécessite un talent d’imitation (la parodie vient du grec parôidía, littéralement « chanter à côté ») dans lequel il excelle parfois, notamment dans la première nouvelle du recueil, la Grande Solderie. On jurerait entendre Christine Angot (« Ragot », dans le recueil), lorsque celle-ci, sommée de justifier le titre de son dernier roman,

 

 Pourquoi la Meurthe-et-Moselle déclare avec une logique imparable : « Toujours des “parce que” par-ci, des “tu dois” par-là. Toujours des causes et des raisons, des règles, de la grammaire. Qui dit règle dit loi, qui dit loi dit obligation, qui dit obligation dit fascisme.Pourquoi la Meurthe-et-Moselle, c’est le refus du fascisme. » 

 Philippe Salers, en héros consensuel se prenant pour un rebelle, est criant de vérité, lui qui explique que « le complot du clergé tente depuis toujours d’étouffer [s]a voix, d’arraisonner le corps scandaleux de l’écrivain ». 

Quant à Marie Boicussecq, elle est d’un arrivisme aussi déconcertant qu’amusant :  

« Je suis blanche, hétéro, malheureusement, mais je prends des cours de danse africaine, et j’essaie de devenir lesbienne, ça fait plus écrivaine. »

 
Site Meter