vendredi 30 mars 2018

Conférence sur les Troubadours et Jausbert de Puyssibot à la Grange de Montcigoux

Elle aura lieu le vendredi 10 août 2018 à 17 heures
Organisée par
Lu Pais Do Talis et de Lés Lévadès
Prononcée par
Jean-François Gareyte
à la Grange de Montcigoux
commune de Saint Pierre de Frugie, Dordogne

« Jean-François Gareyte est né à Paris le 24 octobre 1969. Il travaille actuellement comme médiateur culturel pour l’Agence Culturelle départementale de la Dordogne. Il est auteur compositeur et interprète des chansons du groupe de Hard Rock « Sonoloco ». Il est également écrivain auteur de deux ouvrages historiques « Gouffier de Lastours », et « L’aube des Troubadours » édités aux éditions « La Lauze » en 2002 et 2007 à Périgueux. Il vient de passer ces huit dernières années à faire des allers retours en Amérique du sud pour aller travailler dans les archives militaires, policières et diplomatiques Chiliennes à Santiago du Chili et Argentines à Buenos-Aires. Il est parti à la rencontre des communautés d’amérindiens Mapuches des deux côtés de la Cordillère des Andes, en Araucanie et en Patagonie pour écouter et récupérer les légendes qui sont, encore aujourd’hui, racontées par les « Machis » (sorcières), et les « Werken » (porte-paroles) du peuple Mapuche. Il a aussi longuement travaillé sur des documents d’archives de Périgueux, Bordeaux, Marseille, Paris, Londres et Montévidéo et consulté des archives privées jalousement protégées depuis cette époque. Cette biographie sur Antoine de Tounens est le fruit de son travail.  »
http://www.lalauze.fr/index.php/lecteur-auteurs/items/gareyte-jean-francois.html

Jean-François Gareyte - L'aube des troubadours - La Chanson d'Antioche du chevalier Béchaude. 

« Voici la plus ancienne chanson de geste française connue. Ayant précédé La Chanson de Roland de Turold, La Chanson dAntioche du chevalier Béchade a été écrite à l’orée du XIIe siècle, non pas en langue d’Oïl, mais en langue d’Oc. inédite à ce jour, elle nous raconte dans un style vif et rythmé, avec une précision historique et géographique inégalée, les aventures de Godefroi de Bouillon, Bohémond de Tarente, Robert de Flandre et Raimon de Toulouse comme de leurs valeureux et fiers ennemis Soliman de Nicée, Arquiles d’Antioche et Kerbogha de Mossoul. La Chanson d’Antioche du chevalier Béchade, écrite à l’ombre des châteaux de Hautefort, Lastours et Pompadour, mérite d’être considérée comme le monument de la littérature occitane. Elle apparaît comme le chaînon manquant de la littérature médiévale, alliant le style épique des chansons de geste de langue d’Oïl au style lyrique des chansons des troubadours de langue d’Oc. Et si le chevalier Béchade était le plus ancien troubadour connu ? Et si l’œuvre du chevalier Béchade, La Chanson d’Antioche, avait influencé les moines chroniqueurs et les artistes de l’Europe entière ? Et si la fabuleuse première croisade n’était, somme toute, qu’une affaire occitane ? Et si le célébrissime J.R.R. Tolkien, philologue émérite et grand spécialiste des chansons de geste médiévales, s’était fortement inspiré de La Chanson dAntioche du chevalier Béchade pour écrire un des épisodes-clés de son non moins fameux  » Seigneur des Anneaux  » ?  »

jeudi 29 mars 2018

Crise de baclou au lycée. Attention ! la naissance du baclou intervient le vendredi saint

" Il est environ 10 heures ce matin, quand une élève de terminale gestion finance se lève, en plein cours. Elle se met à trembler, à crier, et se jette par terre. Dans la foulée, plusieurs autres jeunes filles font de même. Apparemment, la même scène se reproduit, dans plusieurs classes de l’établissement.
Les pompiers ont été appelés par la direction, qui leur a signalé une cinquantaine de malaises. Sur place, ils ont effectivement pris en charge environ 80 élèves en crise.
Plusieurs jeunes sont sortis depuis de l’établissement, et ont témoigné. Le mot de crise de Baclou a bien évidemment été prononcé. Le parallèle a été rapidement fait avec ce qui s’était produit à l’internat du collège Gran Man Difou, à Maripasoula en mai 2016. Plusieurs jeunes filles, originaires des villages du Haut Maroni refusaient d’y retourner, persuadées qu’il y avait de mauvais esprits.
L’accès au lycée Lumina Sophie a été fermé. Des parents sont venus récupérer leur enfant. A midi, seules six jeunes étaient encore pris en charge par le Smur. Plus d’informations sur cette affaire dans notre édition de 13 heures, en radio.  "




"
" L'histoire se déroule en octobre 2011, à Apatou. Laissé pour mort, un homme est retrouvé dans un piteux état. Il a manifestement subi des assauts d'une rare violence. Son crâne est fracassé et ses deux bras cassés. Ses agresseurs désignés sont trois hommes. Ceux-ci lui reprochent d'être le responsable d'un enfant mort-né. Enfin, pas exactement. En réalité, c'est l'esprit malfaisant dont il serait le propriétaire qui aurait provoqué le décès de l'enfant à sa naissance. Cet être maléfique, c'est le baclou. Un personnage décrit comme « un gnome infâme et visqueux » par Marie-Georges Thébia, dans son ouvrage intitulé « Bois d'ébène et autres nouvelles de Guyane » . Toutefois, aussi terrifiant soit-il, le baclou ne peut être résumé à cette seule description.
Ce vilain petit être appartient aux croyances populaires du département. Interrogée en octobre 2011, Nora Madeleine explique que le baclou est généralement conçu à la période de Pâques. Sa naissance intervient le vendredi saint. Par la volonté d'un seul individu. « Il est obtenu par une manipulation occulte d'un œuf de poule, précise Nora Madeleine. Celui qui veut créer un baclou doit couver l’œuf sous son bras pendant sept jours. » Ensuite, le créateur doit imposer ses règles au baclou. Principalement la nourriture. Car, si la légende veut qu'il se nourrisse de la chair d'enfants ou de celle des animaux, il appartient à son propriétaire de choisir la nature de ses repas... "
Lire ci-après le récit d'un enseignant :

mardi 27 mars 2018

Lettre du Ministre de l'Education Nationale


Madame, Monsieur,
Le vendredi 23 mars, quatre de nos compatriotes ont perdu la vie au cours
d'une attaque terroriste à Carcassonne et à Trèbes. Le Président de la
République a décidé qu'un hommage national sera rendu au colonel Arnaud
Beltrame le mercredi 28 mars à 11h30. A cette occasion, les drapeaux
seront mis en berne sur les bâtiments et les édifices publics.
Dans les écoles et les établissements scolaires, il est important que ce
moment de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des
élèves, puisse être accompagné d'un temps d'explication et d'échange.
L'acte héroïque du colonel Arnaud Beltrame, qui a donné sa vie pour en
sauver d'autres, vient rappeler notre appartenance à un ensemble qui nous
dépasse : la Nation. Cela nous invite à réfléchir aux notions de courage,
de dépassement de soi et de citoyenneté au XXIe siècle. Ce moment
d'hommage sera également l'occasion de rappeler le rôle des forces de
sécurité au service des Français. Ainsi, les élèves pourront prendre
conscience que la République se nourrit et grandit par l'engagement de
chacun.
Pour vous accompagner dans l'organisation de ce moment, et notamment
définir les modalités les plus appropriées pour en expliquer le sens, vous
pouvez vous appuyer sur un ensemble de ressources proposées par la
direction générale de l'enseignement scolaire
http://eduscol.education.fr/cid128416/savoir-accueillir-la-parole-des-eleves-apres-un-attentat.html
L'école a pour mission de transmettre des savoirs et des valeurs. A un
moment où des forces obscurantistes cherchent à atteindre les fondements
démocratiques de notre société, la mission des professeurs et des
personnels de l'éducation nationale est plus que jamais d'éduquer pour
faire triompher la tolérance et le respect d'autrui.
Je sais pouvoir compter sur votre engagement.

Jean-Michel Blanquer
Ministre de l'Education nationale


dimanche 25 mars 2018

» J’adore le consepte ! c’est FUN ! c’est brancher ! » signer : hipsterr « , on vous explique.


Voici ce que j’ai photographié sur le « livre d’or » (c’est bien ainsi qu’on dit, non ?) du musée construit sur le site de St-Lupien à Rezé à côté de Nantes, site de la Ratiatum antique.


Musée très bien fait. Je vous le conseille avec vos petits-enfants.


IMG_0902-redim1024

Je recopie :  » J’adore le consepte ! c’est FUN ! c’est brancher, signer : hipsterre  »


Extra ! j’ai écrit il y a bien longtemps au sujet de cette mode du terme « concept » lancée par les gens du bouisinesse marketeux de mes deux. De grands philosophes ! Je pense d’ailleurs que l’on devrait remplacer les profs de philo par des gens diplômés de bouisinesse scoules, ça roule Raoul. Seule solution pour sauver au moins le terme « philosophie » dans les nouveaux programmes utilitaires comme le balai à chiotte, le parfum forêt bio, et la lessive au coca-cola.


Quand j’étais à l’école des casernes à St-Yrieix (la communale, mais dans un bâtiment majestueux !) je me souviens de l’instit demandant aux élèves  » Que voulez-vous faire comme métier ?  » . Marcel Lajarthe, le fils du comptable venait de répondre  » expert-comptable », alors Bernard Faurel, le fils du coiffeur a répondu « expert-coiffeur ». Aujourd’hui, il répondrait « coiffeur-concepteur » ! Le niveau monte.


Quant à moi, je me demande bien ce que j’ai répondu.

Je pense à mes amis retraités, des vieux, des pépés et des mémés (pardon, des papys et des mamies, excusez-moi je ne sais pas bien écrire le patois d’aujourd’hui).

 » hipsterre  » !

Que j’aime le « terre » ! C’est tellement bien de « penser à la terre ». Les gamins écoutent ce qui se raconte, quoi qu’on en dise. Ils ont tout compris. Ils réclament un nouvel i-phone tous les ans.



« Hipster est un terme anglo-américain désignant à l’origine un artiste bohème américain. »
« Apparu dans les années 1940, qui désignait à l’origine les amateurs de jazz et en particulier du bebop et bientôt du cool jazz« 


Mais nous avons déjà parlé de ces pantalons faits pour les jeunes qui ont la chiasse, qui font frouillou comme on dit chez nous.

« Par ailleurs, selon une étymologie communément admise, et participant à la diffusion du mot, hipster viendrait de hip, qui signifie hanche en anglais, rappelant l’habitude vestimentaire récente qui consiste à porter le pantalon taille basse, dévoilant un caleçon haut, ou le pantalon moulant du type slim, (en opposition aux baggies amples considérés comme démodés ou trop marqués rap ou street skater). »


La lecture de la notice de Wikipedia me montre à quel point je suis nul. Toi lecteur aussi sans doute si tu lis ce blog. Je ne devrais pas écrire ce billet, pardon, ce post.


« « Tandis que la société des années 2000 était majoritairement soumise au diktat télévisuel, à la dance, et qu’au fond, tout le monde se demandait quelle pouvait bien être la marque des sous vêtements de Britney Spears, »

Ben didon, « ‘au fond, tout le monde se demandait quelle pouvait bien être la marque des sous vêtements de Britney Spears » ! et moi qui m’en fout ! Je suis un asocial. Je suis sûr que ça se soigne. Les experts US ont certainement étudié mon cas. Je dois être prévu dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV) , le fameux DSM-IV. »


Positivons, nos petits-enfants sont sur la bonne voie.
 


 

samedi 24 mars 2018

Prix Turing 2017, Turing Award 2017

https://www.acm.org/media-center/2018/march/turing-award-2017

Il est décerné à Hennessy et Patterson, les grands promoteurs des architectures RISC et les auteurs de "la bible" des architectes (le Hennessy-Patterson) : 

https://www.amazon.com/Computer-Architecture-Sixth-Quantitative-Approach/dp/0128119055 qu'il ne faut pas confondre avec le Patterson-Hennessy : 



"
Dave Patterson and John Hennessy, two San Francisco Bay Area professors now associated with Google, have won the computing industry's top prize for revolutionizing processors with a technology called RISC.
The pair won the 2017 A.M. Turing Award from the Association for Computing Machinery, a $1 million prize named after Alan Turing, the British researcher who famously helped crack German Enigma codes in World War II and lay the foundations of computer science. The high-prestige award is considered the Nobel Prize for computer science.
RISC, short for reduced instruction set computing, gave processors a major performance boost, fueled the growth of upstarts such as Silicon Graphics and Sun Microsystems, and paved the way for today's smartphone industry. It's been a remarkable success over the last three decades, and one emblematic of the Silicon Valley ethos of throwing out the old way of doing things."

vendredi 23 mars 2018

Et si on obtenait le Bac Macron par des "like" sur Twitter ?

Il faut passer à l'éducation 3.0. Au feu, les vieux carnets scolaires !

Et faisons des économies. Il faut quand même assurer les payes, primes, jetons de présences bidons de nos Hauts Fonctionnaires. De ces génies qui veillent sur notre bien. Et font le sacrifice de leur vie en évitant de s'appliquer ce qu'ils octroient au populo.

Dorénavant, les élèves devront se débrouiller pour obtenir des "like" sur Twitter ou Facebouc.

Avec un nombre suffisant de "like" ils auront le bac.Et c'est bien connu, les "like" ça s'achète.

Pour les anniversaires, pépés, mémés, offrez des "likes" à vos petits-enfants. Ils vous en seront éternellement reconnaissants.

Demandez comment faire à Hun Sen.


L'IUT de Nantes a 50 ans, un peu de son histoire

 Avant les destructions, photographions

http://lefenetrou.blogspot.fr/2013/01/nantes-avant-les-destructions.html

Ah les journalistes qui ne font pas leur boulot !

http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/03/les-iut-sont-toujours-dans-les.html

Quand le centre associé du CNAM de Nantes était rue Ml Joffre

http://lefenetrou.blogspot.fr/2016/04/lamphi-abbe-gregoire-ancien-amphi-c-du.html



 A propos de Formathèque, une histoire personnelle

http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/01/formathque.html

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/mon-histoire-de-linformatique-liut-de.html



Le PPN (Programme Pédagogique National) des départements informatique des IUT de 1969 (BOEN n° 26 (26-6-69)


http://lefenetrou.blogspot.fr/2015/04/le-ppn-programme-pedagogique-national.html

Le premier chef de département informatique de l'Iut de Nantes

http://blogdenantes.blogspot.fr/2016/05/in-memoriam-michel-cailler.html 

Cartes à perforations marginales

http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/03/cartes-perforation-marginales.html

La première thèse en informatique de France fut celle d'un ingénieur ENSM de Nantes

http://blogdenantes.blogspot.fr/2014/12/la-premiere-these-francaise-en.html 

Quand une partie de l'Iut était à la Lombarderie

http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/04/morphologie-et-physiologie-animales.html

Histoire du Creis

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/11/histoire-du-creis.html 

Yona Friedman 

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/yona-friedman.html


http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/yona-friedman-suite.html

Une des classes de neige

http://blogdenantes.blogspot.fr/2016/05/classe-de-neige-du-departement.html 

Histoire des méthodes de développement des logiciels

 http://lefenetrou.blogspot.fr/2011/01/histoire-des-methodes-de-developpement.html

Mon histoire de l'enseignement de l' "analyse"

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/histoire-de-lenseignement-de-lanalyse.html 

Et des réalisations audio-visuelles pour cet enseignement

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/ralisations-audio-visuelles.html

Les secrétaires du département informatique

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/histoire-de-linformatique-au-dpartement.html

Les élèves sourds-muets et la venue d'Emmanuelle Laborit

http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/10/marie-heurtin-sourde-muette-aveuglele.html

Le premier professeur d'informatique de Nantes, premier directeur du premier LIANA

http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/09/in-memorian-georges-brillouet.html

Une exposition à la Fleuriaye

http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/01/exposition-liut-de-nantes-la-fleuriaye_29.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/01/exposition-liut-de-nantes-la-fleuriaye.html

Qui est le Courson de la rue de Courson ?

http://lefenetrou.blogspot.fr/2013/02/nantes-rue-de-courson.html

L'IPO, l'ENSM

http://lefenetrou.blogspot.fr/2013/02/histoire-de-lipo-de-lensm-et-de-liut-de.html

De l'IPO à l'IUT de Nantes

http://lefenetrou.blogspot.fr/2010/10/de-lipo-liut-de-nantes.html

L'IPO et le Conseil municipal

http://lefenetrou.blogspot.fr/2009/01/linstitut-polytechnique-de-louest-ipo.html

Sources de notre enseignement au début

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/11/les-sources-de-robert-reix.html

La méthode et le logiciel ARMIN-PARM

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/11/armin-parm.html

Quand la bande à Bouhot venait à l'IUT

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/11/un-fil-dariane.html

L'histoire de l'informatique à l'Université de Nantes

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/09/histoire-de-linformatique-luniversit-de.html

Origine des bâtiments du 3 rue Ml Joffre

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/09/histoire-origine-des-btiments-de-liut-3.html

Les Cahiers du CILO imprimés à l'IUT de Nantes

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/05/les-cahiers-du-cilo.html

Les réalisations audio-visuelles

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/ralisations-audio-visuelles.html

Les conférences

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/histoire-du-dpartement-informatique-de.html

Un ami québécois

http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/03/un-ami-qubcois.html

Jean-Paul Debenat

http://blogdenantes.blogspot.fr/2017/09/in-memoriam-jean-paul-debenat.html

Alain Couturier

http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/09/in-memoriam-alain-couturier.html

lundi 19 mars 2018

Réforme du lycée et du baccalauréat – lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale.

Réforme du lycée et du baccalauréat – lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale.

L’ADIREM, l’APBG, l’APMEP,  la CFEM, la SCF,  la SFdS,  la SFP, la SIF, la SMAI, la SMF,  l’UdPPC, l’UPA et  l’UPS ont écrit une lettre ouverte sur la réforme du Lycée et du baccalauréat à  M. Jean-Michel BLANQUER,  Ministre de l’Éducation nationale.
Monsieur le Ministre,
La réforme du baccalauréat que vous avez engagée constitue une réelle opportunité d’offrir à la fois un bagage scientifique de qualité à tous les lycéens, bagage indispensable pour les futurs citoyens et dans l’exercice des métiers à venir, et une formation solide et ambitieuse aux futurs scientifiques. Pourtant, certains éléments de ce projet se heurtent aux ambitions affichées. Les signataires de ce courrier, acteurs et représentants de la communauté scientifique et éducative, souhaitent vous soumettre des propositions d’ajustements cruciaux pour mieux répondre aux besoins de formation scientifique de notre pays.
Enseignement de sciences pour tous
Dans le schéma proposé, le socle de culture commune laisse une place extrêmement réduite aux sciences. Pourtant, apprendre à distinguer une observation d’une interprétation, à formaliser, à comprendre l’élaboration d’un modèle scientifique, à le valider ou l’invalider, à en trouver les limites, à distinguer corrélation et causalité nous semblent constituer des exemples modestes mais essentiels d’une culture commune. Un enseignement scientifique doit par ailleurs dépasser un simple discours sur les sciences, aussi intéressant soit-il, et développer une véritable pratique scientifique. Pour gagner en efficacité, un tel enseignement nécessite d’être adapté aux publics concernés.
Demande n°1 : tout lycéen doit bénéfcier d’un enseignement scientfque, assumé comme tel, et dispensé par des professeurs de sciences. Cet enseignement doit être déclinésuivant les profls des élèves (futurs scientfques ou non) et proposer des contenus distncts clairement identfés.
Formation des futurs scientifiques
Les couplages de spécialités en classe de Terminale permettront aux élèves de s’investir pleinement dans deux disciplines scientifiques aux horaires conséquents. Cette avancée significative est malheureusement compromise par l’abandon programmé d’une spécialité en fin de Première. Ce manque d’ambition dans l’optique d’une formation pluridisciplinaire, nécessaire dans un monde où les avancées sont moins faites par des spécialistes que par des équipes interdisciplinaires, n’est pas à même de répondre correctement aux attentes des différents acteurs de l’enseignement supérieur. Des enseignements facultatifs scientifiques devraient pouvoir renforcer certains parcours en limitant les profils au bagage scientifique incomplet.
Demande n°2 : la palette des enseignements facultatifs en classe de Terminale doit être enrichie et accueillir des modules scientifiques supplémentaires (informatique, physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre), à l’image des mathématiques « complémentaires ».
En classe de Première, la spécialité Mathématiques s’adressera à des publics différents tant par leurs goûts que par l’usage qu’ils feront des mathématiques. Les futurs scientifiques doivent être stimulés par un enseignement mathématique plus spécialisé et développer des compétences spécifiques.Un tel enseignement facultatif permettrait de renforcer l’enseignement des sciences en Première, alors qu’aucun enseignement facultatif scientifique n’est actuellement proposé pour ce niveau.
Demande n°3 : un enseignement facultatf de mathématques en classe de Première doit permetre aux élèves qui le souhaitent de consolider ou de tester leur appétence pour les mathématques, à l’image des mathématques« expertes » de Terminale.
Vous connaissez, Monsieur le Ministre, notre attachement à la qualité de la formation scientifique de notre pays et notre engagement en faveur de l’enseignement des sciences. La communauté scientifique, ainsi que le monde de la recherche et de l’industrie mobilisé et vigilant, souhaite avant tout le succès de la réforme engagée. Nous espérons que nos propositions recevront un accueil favorable de votre part.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre considération la plus respectueuse.
Liste des signataires :
Stéphane VINATIER
Président de l’ADIREM
Serge LACASSIE
Président de l’APBG
Alice ERNOULT
Présidente de l’APMEP
Edwige GODLEWSKI
Présidente de la CFEM
Gilberte CHAMBAUD
Présidente de la SCF
Gérard BIAU
Président de la SFdS
Catherine LANGLAIS
Présidente de la SFP
Pierre PARADINAS
Président de la SIF
Thierry HORSIN
Président de la SMAI
Stéphane SEURET
Président de la SMF
Vincent PARBELLE
Président de l’UdPPC
Jean-François BEAUX
Président de l’UPA
Mickaël PROST
Président de l’UPS

dimanche 18 mars 2018

Caroline Riegel, Les semeuses de joie


Solidream, trois amis au Pamir sur leurs vélos en bambou


Pas tout le temps à vélo quand il faut faire l'ascension de sommets à près de 6000 m.

Inter-notes


"En 1977 cinq  Rennais se rencontrent unis par la même passion de la musique des Andes.
C’est alors l’époque magique du groupe « Los Incas » qui popularise en France la flûte des Andes.
Portés par cette vague,  ils se mettent eux aussi à jouer cette musique, fondent un groupe (Ensemble MUNAWANQUI, Marité, Bertrand, Gilles, Tugdual et Bernard) , font de multiples concerts et se risquent même à enregistrer un disque.
Presque trente ans plus tard, après des parcours professionnels divers, n’ayant pas perdu le contact,Tugdual et Bernard décident de reprendre la route toujours unis par cette même passion mais avec l’envie d’échanger et de partager.
La musique est un passeport extraordinaire qui permet de rencontrer beaucoup de musiciens passionnés et à travers eux, des personnes ayant des projets intéressants et éventuellement envie ou besoin d’un petit « coup de pouce » !
D’où la création de l’association INTERNOTES, dont le but est le soutien à des initiatives locales autour de la musique.
A cette occasion, les amis de l’époque se retrouvent, toujours unis par la même passion ! "

L'Inde à vélo

 Vous avez raté le voyage de Nicolas et Carla, celui de François, celui d'Emmanuel et Brigitte, ne ratez pas celui de Nathalie et Jérémie.

Il ne vous a pas coûté un radis et c'est bien plus mieux !

J'ai découvert les dessins aquarellés de Jérémie aujourd'hui au Festival ABM de St-Herblain.


L'Inde à vélo :


Ecoutez la musique d' Escale ordinaire !


J'ai découvert deux des musiciens aujourd'hui au festival 2018 Aventure au Bout du Monde (ABM) à St-Herbain à côté de Nantes. Ils ne jouaient pas. Ils présentaient, Nathalie et Jérémie Bonament, leur traversée de l'Inde à vélo du Nord au Sud. Excellent, excellent...
et on les a vus danser au son de leur musique à la pointe sud de l'Inde, leur point d'arrivée.

samedi 17 mars 2018

Un Français ne devrait pas lire ce livre !

Il s'agit de 

" Les intouchables d'Etat, Bienvenue en Macronie "

de Vincent Jauvert, Robert Laffont, janvier 2018

Il ne s'agit pas que de Macronie, ce n'est pas nouveau ! Certains commentateurs critiquent le livre justement car tout ça n'est pas nouveau. Ben voyons !  Et même que c'est de la jalousie. La jalousie c'est pas beau.
Et si c'était un livre contre les fonctionnaires ? Si on touche aux hauts, on va toucher aux bas. Infirmières, instituteurs (pardon, professeurs des écoles ça fait mieux pour le même prix) prenez la défense des Hauts Fonctionnaires, ceux de la botte et des pantoufles.

Un conseil ne le lisez pas !  votre ulcère se portera mieux.



Présentation de l'éditeur


Incarnée par Emmanuel Macron et Édouard Philippe, une nouvelle noblesse d'État dirige la France. Une " caste " de hauts fonctionnaires plus que jamais minée par l'entre-soi et les conflits d'intérêts.

Ils exploitent leurs carnets d'adresses pour faire fortune comme banquiers d'affaires, consultants ou lobbyistes. Ils bénéficient du démembrement de l'État qu'ils ont eux-mêmes organisé. Ils se répartissent des postes très lucratifs en multipliant les établissements publics inutiles. Et parviennent à masquer leurs échecs, même les plus graves. Par quel miracle ?
Grâce à une centaine de témoignages et à des documents inédits, cette enquête révèle les secrets inavouables de ces intouchables d'État si nombreux au sein de la Macronie : des hauts cadres de Bercy rémunérés plus de 200 000 euros par an, puis recrutés par de grands groupes pour leur révéler les fragilités des règles fiscales... qu'ils ont eux-mêmes édictées ; des conseillers d'État qui monnayent dans le privé leur connaissance intime de l'appareil administratif... avant de revenir dans la fonction publique profiter à vie de leur statut ; des inspecteurs des Finances dont les erreurs de gestion coûtent des millions d'euros aux contribuables, qui sont rarement sanctionnés... et souvent promus.
Après deux ans d'enquête, Vincent Jauvert dévoile la face cachée de cette haute fonction publique qu'il est urgent de moraliser.




Les Intouchables d'État par [JAUVERT, Vincent]

http://www.lepoint.fr/politique/dans-la-noblesse-d-etat-l-entre-soi-provoque-des-dysfonctionnements-considerables-20-01-2018-2188274_20.php

"L'archétype du système que je décris dans mon livre. Sorti dans la « botte » de l'ENA, il a choisi le prestigieux Conseil d'État. Il n'y a travaillé que quatre ans, c'est-à-dire le minimum requis pour ne pas être exclu de la fonction publique, avant de rejoindre un cabinet américain d'avocats d'affaires. Et c'est ensuite qu'il a officié comme directeur des affaires publiques d'Areva. Avant de devenir maire du Havre, député, et Premier ministre. Tout en restant jusqu'à aujourd'hui membre du corps du Conseil d'État. Ces allers-retours entre public et privé sont typiques de la nouvelle noblesse d'État, où l'on monnaye son carnet d'adresses."

http://www.leparisien.fr/politique/le-livre-choc-sur-la-vie-de-reve-des-elites-de-l-etat-17-01-2018-7506825.php

"Encore un livre qui « dézingue » les hauts fonctionnaires, l’ENA, les grands corps, etc., diront certains. De fait, l’enquête du journaliste de l’Obs, Vincent Jauvert, sur « les Intouchables d’Etat »* a beau sidérer par ses révélations — les salaires mirobolants des cadres de Bercy, les petits services entre amis au sein de cette élite administrative, les conflits d’intérêt multiples et croissants entre public et privé... —, elle n’est pas la première à lever le voile sur des pratiques choquantes, voire scandaleuses. Mais voilà, à l’heure où l’on annonce un Nouveau Monde qui a déjà emporté la vieille politique, on aurait pu attendre que cela change.

https://www.la-croix.com/Culture/grands-commis-lEtat-pays-cocagne-2018-01-23-1200908189

La France regorge aussi de « fromages » que les élites publiques se partagent ou obtiennent des politiques pour services rendus (ou à rendre…). Un rapport de l’inspection des finances de 2012 dénombre 1 244 agences d’État dont « l’efficience » n’est pas toujours prouvée. Mais chaque poste de direction est l’assurance d’une belle cagnotte.

Ah les fromages ! en Limousin, on appelle cela des plaçous. Non, le terme est inexact. La terminaison "ou" c'est pour "petit". Un fenetrou c'est une toute petite fenêtre !  

jeudi 15 mars 2018

Les vendeurs révolutionnent les lois fondamentales de la physique : ils vous disent que tel radiateur économise 50% d'électricité ! ben couillon !

 Je lis " La consommation des panneaux rayonnants haut de gamme peut être de 50 % inférieure à celle des premiers prix. "

Ben moi j'ai des panneaux qui ne consomment rien. Ils sont en panne ! encore mieux que le "haut de gamme", concept de la physique "haut de gamme". Ben couillon ! eh con ! ben dame !

Mon vélo consomme bien, bien moins de pétrole que ma bagnole. Et en plus il me fait du bien. Et il me réchauffe (sauf les mains et le visage ! tout n'est pas parfait )


On arrive cependant à trouver en cherchant bien quelqu'un qui vous rappelle la physique.

Mais avec le nouveau bac qui jugera de la capacité oratoire des jeunes, on devrait clouer le bec à ces types qui nous plombent le moral avec leur physique et jouent à "Monsieur sait".

======================

" Il faut bien se rendre compte que seule la résistance produit de la chaleur, le reste : fluide, stéatite, céramique, fonte etc.... ne sert qu'à faire un petit stockage pour avoir une chaleur plus régulière que de simples convecteurs ou des panneaux rayonnants (grille perforée).

Il faut donc que les parois du logement ne laissent pas trop échapper les calories, y compris le sol pour ne pas trop consommer.

Avec une chauffe plus régulière on n'a pas d'à coups, et on pousse un peu moins le thermostat, ce qui fait économiser légèrement.

Et les radiateurs qui gardent la chaleur plus longtemps ont mis plus de temps à chauffer, ou restituent moins bien la chaleur.

Et les radiateurs à inertie avec un panneau rayonnant devant ça renchérit le prix, et cette plaque rayonnante prend de la puissance pour pas grand chose, mais ça contente le client qui sent un peu de chaleur rapidement, ils coûtent très cher, pour pas grand chose.

Ce n'est pas la peine de se ruiner pour des radiateurs électriques.

Dans une pièce donnée, Un radiateur à fluide de 1000 watts consommera pareil qu'un à stéatite ou à céramique ou en fonte, puisque la résistance qui produit la chaleur a la même puissance. Ne pas se laisser embobiner par les vendeurs qui veulent faire du chiffre et racontent beaucoup de 
 salades."

=================================

Chaque watt consommé délivre un certain nombre de calories et ceci est vrai pour n'importe quel radiateur et aucun ne délivrera le même nombre de calories avec moitié moins de watts consommés !!
Les inventeurs à vos neurones pour nous sortir un tel radiateur .
Il faudrait inventer une nouvelle loi physique et ce n'est pas demain la veille. (1)
Maintenant l'impression de confort passe déjà par une bonne isolation et la manière de diffusion mais ceci n'est qu'un ressenti. 

========================== 

" Ça me fait marrer ce genre de discussion !
L'électricité est une énergie noble et on peut tout en faire, de l'énergie mécanique, de la lumière , de l'énergie chimique etc .. etc ... et de la chaleur. Ce qui est un contresens ! 

On brule du charbon, du fuel, du gaz pour faire de la chaleur, qui vaporise de l'eau, qui fait tourner une turbine, qui fait de l'électricité . Et on veut en faire de la chaleur ! Cherchez l'erreur ?

Le chauffage électrique est bon marché pour une seule profession : Le promoteur. Ça coute moins cher de tirer des fils que des tuyaux.

Par contre, pour l'utilisateur, c'est une ruine  "

==============================

Mon père me l'avait expliqué. Il avait pourtant quitté le lycée en seconde.


(1) Oh ! un bon "brain storming" de gens du marketing et vous aurez de nouvelles lois physiques adaptées au populo. Y a pas plus "peuple" que les gens du marketing !

P.S.

Je viens de trouver en tête de liste par Google, un site qui a pour nom

http://je-renove-gouv.org/

Ah ah ! le ".gouv" remplacé par le "-gouv" !

Qu'en pense notre gouvernement ?

Pourquoi des produits si mal conçus ? l'exemple de convecteurs/radiateurs électriques

J'en ai marre d'avoir à changer des radiateurs au bout de 2 ans. J'ai aussi le cas de convecteurs qui sont HS sans doute du fait de micro-coupures l'EDF (mais est-ce toujours ainsi qu'on doit nommer notre entreprise nationale, je m'y perds !) bien visibles par la remise à zéro des horloges des appareils électro-ménagers.

On vous dit "achetez français, c'est du solide ! " Ben, je n'ai pas vu la différence avec l'étranger d'où nous viennent tous nos maux, n'est-ce pas ? ! Et je ne suis pas sûr d'avoir amélioré notre balance commerciale. D'où viennent les pièces ?

J'ai tenté de réparer avec l'aide de l'asso nantaise qui tente d'éviter le gaspillage. En vain. Le constructeur français a dit qu'il ne nous donnait pas le schéma de la carte électronique pour raison de "secret industriel". Ça a bien fait rigoler les spécialistes bénévoles retraités de l'asso.

J'ai cherché sur les forums du Oueb les avis des utilisateurs avant d'acheter de nouveaux appareils. Je suis très exigeant ! c'est que je suis un consommateur roi, comme nous le radotent nos publicitaires.

Je désire

- un appareil qui ne tombe pas en panne deux mois après la fin de la garantie.
- un appareil qui ne fasse pas un bruit tel qu'il vous empêche de dormir
- un appareil qui ne claque à la première micro-coupure ou chute de tension
- peu importe s'il n'est pas précis au dixième de degré. Je ne suis pas à cette exigence vue mon expérience

Je note que j'ai des convecteurs ayant 37 ans qui  fonctionnent toujours ! et ne font pas de bruit. Oui, " mais monsieur, ils sont d'un disagne périmé " !

Je comprends mon producteur de délicieux fromages de chèvres. Il était vendeur dans une des nos "grandes surfaces de bricolage". Il était écœuré de faire la promotion de produits dont il savait la mauvaise qualité, de vendre des vis chinoises (ce n'est pas marqué sur les vis) dont la tête peut se détacher (où est notre "service public" de contrôle ?) et mettre à danger, etc..Ah les vis vicieuses !  Il a décidé de maîtriser son processus de fabrication. Et vend sur les marchés.

Voici quelques infos (bon, je sais, on ne vous dit pas ça "aux infos" même à celles du "service public" de l'idiot-visuel l'audio-visuel) relevé sur la Toile.

====

" Je ne partage pas entièrement votre avis concernant la société de consommation.
Prenons l'exemple des radiateurs électriques, chez certains fabricants, pour quelle véritable raison je l'ignore, l'interrupteur marche arrêt, position confort... n'arrête pas réellement l'alimentation électrique du radiateur. Ce qui a pour effet de laisser la gestion électronique dudit radiateur en permanence alimentée (on pourrait comparer à une télé en veille). Peu de gens allument leurs radiateurs en été.
Les condensateurs et autres composants électroniques sont donc en permanence alimentés ce qui a pour effet une usure prématurée des composants électroniques.

Est-ce de l'obsolescence programmée ?

Ou est-ce les ingénieurs qui ont créé ces produits qui n'auraient pas prévu ce phénomène ?

Je ne suis pas électronicien mais un simple bricoleur depuis de nombreuses années.
La solution au passage est de couper l'alimentation électrique de ces radiateurs en abaissant les disjoncteurs qui les alimentent ou les fusibles.


Il en va de même pour un grand nombre de produits, même sur du haut de gamme, quand je vois des régulateurs ou autres transistors de puissance avec dissipateur à proximité de condensateurs chimiques. Ce qui produit le même effet durée de vie raccourcie, le condensateur chimique sèche à cause de la chaleur.
Je pourrai citer un tas d'exemple où la conception du produit est réalisée en dépit du bon sens. Est-ce volontaire ?
Personnellement je suis très attentif au choix quand j'achète un appareil. "

===========================

" Bonne nouvelle pas de problème sur les résistances, seule l'électronique fabriquée dans des pays à bas coût de main d'œuvre semble en cause.
Des problèmes car les composants sont aussi achetés le moins cher possible, ils fonctionnent un certain temps (1 an sous garantie avant, mais c'est 2 ans maintenant).
Peu importe le SAV se fait un gros bénéfice à chaque vente des circuits payés quelques euros.

Bien joué les bricoleurs du dimanche ça marche parfois le coup de chance, les condos (1) changés oui mais pourquoi pas persévérer et changer autre chose, le triac (2) par exemple si ce n'est pas un modèle exotique...
Mais cela peut-être simplement une soudure sèche ou faible (bain d'étain trop froid, patte de composant trop courte ou mal enfoncée, résine qui a bavé...).
Ne pas hésiter à refaire si c'est pas net sous le compte-fil.

Irritant tout de même ces condos de filtrage antiparasites secteur qui fuient mais courant (n'hésitez pas à prendre une tension supérieure, 400v par exemple), la sécurité thermique qui lâche à force de servir de thermostat, les pistes des potentiomètres carbone qui lâchent à force d'un curseur resté à la même place ou trop sollicitées ou se décollent en cas d'humidité... c'est ça l'électronique grand public, un rien et ça ne marche plus. "

 =====================

" J'ai acheté il y quelques années deux chauffages Calidou plus de chez Noirot (1500W et 2000W) je précise chez un fournisseur de matériels électrique donc pas en grande surface de bricolage.
J'ai eu moi aussi le même problème de craquement sur le 2000W.
Je suis allé voir le magasin et après renseignement pris auprès du fournisseur le bruit provient de la dilatation de la taule quand la température monte.
Il m'a dit de juste desserrer les quatre grosses vis qui tiennent la plaque de fonte (ATTENTION !!! desserrer pas dévisser).
Et depuis ce jour là, fini plus de claquements. "

===================

http://www.forum-chauffage.com/avis-radiateurs-electrique-carrera.html


(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Condensateur_(%C3%A9lectricit%C3%A9)
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Triac

mercredi 14 mars 2018

Le congrès international du camélia à Nantes

INTERNATIONAL CAMELLIA SOCIETY – ICS 2018

https://internationalcamellia.org/2018-ics-congress-nantes-france-march-25-28-2018 

"En 1806, Ferdinand Favre importe d’Angleterre les premières graines et a l'intuition que l'humidité du climat atlantique nantais lui permet de cultiver les camélias en pleine terre et en plein air, sous réserve d'accoutumer et de sélectionner les sujets les plus résistants "


Un ou deux "l" ?

"Alexandre Dumas a consacré l'orthographe Camélia dans son roman, La Dame aux camélias. Depuis c'est cette orthographe qui est favorisée par l'Académie française. Cependant, depuis le XIXe siècle, les amateurs et les professionnels ont également maintenu l'orthographe d'origine en latin, Camellia1. Les deux orthographes sont donc aujourd'hui en usage."

Au Parc du Grand Blottereau à Nantes, il y a une plantation de théiers
(Camellia sinensis)


Tiens ! je suis cité sur le journal 20 Minutes (c'était du temps où j'allais "sur Tweeter" !)


L'histoire des obtentions nantaises :


et sur le Père Kamel


et sur une erreur

Histoire d'un idiot racontée par lui-même, Félix de Azúa

Histoire d'un idiot racontée par lui-même, Paris, Le Seuil, 1986 (Historia de un idiota contada por él mismo) traduit de l'espagnol par Eric Beaumatin.



Extraits :

" C'est un avantage non négligeable en ces temps qui ont vu le marché de l'enfance heureuse croître jusqu'à atteindre des proportions colossales ; la promotion des projets d'infantilisation par de grandes puissances telles que les Etats-Unis a eu un considérable succès BIOLOGIQUE, et l'âge mental moyen des populations occidentales tourne actuellement autour de huit-neuf ans. "

" C'était mon ministre ; cet homme banal et heureux était la tête visible de la Machinchose espagnole ; et l'on s'attendait tout naturellemet à ce que, d'un instant à l'autre, sa flatulence ontologique se dégonflât d'un simple coup d'épingle. Mais nous n'eûmes jamais ce plaisir, pour la bonne raison que ceux qui auraient pu ôter le bouchon étaient des partisans convaincus du bonheur (social, international, prolétarien plantéraire), c'es-à-dire des bédoins errants dans le poudroiement du futur, sans autre tâche que la surveillance onctueuse de prosélytes et de militants.
Ils présentaient, comme s'il se fût agi d'un phénomène de cirque, le Héros Populaire sous les traits d'un tourneur-fraiseur en salopette bleue - il devait devenir trans-sexuel grâce à ses premières économies et adopter un nouveau nom de famille celui d' " Andersen " en un adorable hommage à la petite sirène, encore une pas très claire côté sexe -, voire sous l'aspect du Mineur Asturien - autre exemple mal choisi, puisqu'il devait, quelques années plus tard, se laisser pousser la cravate pour figurer secrétaire général de l'un de nos partis communistes, une sacrée carrière - [...] "

" Les filles du Collège Jésus-Marie, en général ardentes, et dont les parents  étaient, comme les miens, des catalano-fascistes enrichis pendant et après la guerre, en portaient un bleu marine  col blanc. Celles du Sacré-Cœur, plus modestes, plus réservées, très classe moyenne propulsée dans la haute, mais farouches autant qu'intrépides du cœur, n'avaient ni plastron ni col blanc mais de terribles souliers presque virils. Les filles du Lycée Français, enfin, sauvagement intelligentes, nous étaient bien supérieures. Leurs tendances sadiques nous fascinaient ; filles sans uniforme dans une ville en uniforme, elles promenaient un air de nudité puissamment excitant. Les filles du Lycée Français étaient les plus recherchées ; celles du Sacré-Cœur, tendaient à la stabilité mais, au moindre pacte scellé, ne connaissaient plus de limites aux excès ; celles de Jésus-Marie étaient extraordinaires : elles devaient devenir plus tard des copines parfaites, buveuses, bringueuses, avec ce grain de folie qui les a dispersées aux quatre coins de l'Europe et de l'Amérique. "

" Je découvris à loisir, ces quelques mois durant, les surprenantes analogies que présentent la grammaire et la fornication quant aux variations syntaxiques, morphologiques et sémantiques. "

" Antigone " hier soir à Orvault par la Cie Proscenia

" ANTIGONE, une pièce incontournable de Jean Anouilh qui présente une variation sur le pouvoir et la révolte, thème toujours d'actualité 70 ans après sa création."

Par la Cie Proscenia


C'était mon (ma ?) premier Antigone. Il était temps ! J'ai ressorti mes Lagarde & Michard

On a beaucoup aimé, manifestement tout le public aussi.

On reviendra voir cette troupe.

"
Antigone est une pièce en un acte de Jean Anouilh représentée pour la première fois au théâtre de l'Atelier à Paris le , durant l'Occupation allemande, dans une mise en scène, des décors et des costumes d'André Barsacq. Réécriture de la pièce éponyme de Sophocle, elle fait partie de la série des Nouvelles Pièces noires, avec Jézabel (1932), Roméo et Jeannette (1946) et Médée (1953).
La pièce est inspirée du mythe antique d'Antigone, la fille d'Œdipe, mais est écrite en rupture avec les codes de la tragédie grecque :
« L'Antigone de Sophocle, lue et relue, et que je connaissais par cœur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rougesN 1. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre. »
— Jean Anouilh1."

Maintenant plus besoin des Lagarde & Michard on a Wikipedia.



Et il y a aussi la pièce de Racine, La Thébaïde


" La Thébaïde ou les Frères ennemis est une tragédie en cinq actes et en vers de Jean Racine (la première de l'auteur) représentée, sans grand succès, le au Palais-Royal. Elle a pour sujet le combat et la mort des deux jeunes fils d'Œdipe, ainsi que celle de leur sœur Antigone. Ce sujet avait déjà occupé bien des auteurs avant Racine. Ainsi, ce jeune dramaturge encore assez inexpérimenté s'inspire notamment de : l'Antigone de Sophocle, des Phéniciennes d'Euripide, mais surtout de l'Antigone de Rotrou ainsi que de la facture des tragédies de Corneille. Il est également fort probable que pour cette première pièce, Molière, par qui la pièce devait être jouée, ait contribué à sa rédaction. "

Amusant ! je venais de faire des recherches sur la Toile pour revenir à Montpellier où j'ai vécu en 1970-71.

Antigone n'était pas encore construit

https://fr.wikipedia.org/wiki/Antigone_(Montpellier)

dimanche 11 mars 2018

La sardine, ça ne se conserve pas. Alors on la met en conserve !



Les sardines (fraîches !) sont en vente depuis plusieurs semaines au marché de Talensac à Nantes.
 Et nous ne sommes que le 11 mars !
 


La petite maison flottante sur l'Erdre à Nantes









Falaise de la Mine d'Or à Pénestin ce 11 mars 2018


Cette année, une bonne partie de la falaise est tombée. D'où de belles couleurs toutes fraîches !







Le kaolin







 Splendides couleurs roses aujourd'hui 




Les photos (brutes de décoffrage) ont été prises par temps gris, avec un petit appareil d'un autre âge ! il a au moins 10 ans ! et je ne l'ai pas jeté ! 

Ça moussait ! 
                                        Mais on voyait la pointe de Piriac et l'île Dumet






Les éoliennes nantaises


















Quartier Bottière-Chesnaie
Ecole Julien Gracq



 
Site Meter