jeudi 24 juillet 2014

L'avion du vol Air-Algérie Ouagadougou-Alger a disparu

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/07/24/un-avion-d-air-algerie-parti-de-ouagadougou-disparait-des-ecrans-radars_4462204_3234.html#xtor=RSS-3208

Selon le site maliactu :

"le-vol-ah-5017-de-air-algerie-probablement-abattu-par-erreur-par-les-groupes-armes-du-nord-mali"

http://maliactu.net/le-vol-ah-5017-de-air-algerie-probablement-abattu-par-erreur-par-les-groupes-armes-du-nord-mali/

" Le vol AH 5017, perdu dans l’espace aérien Malien, a probablement été abattu « par erreur »,  par le Mouvement National de Libération de l’azawad (MNLA) selon une source militaire qui a requis l’anonymat. [...]
Il faut noter que l’armée Française, soutient indéfectible des rebelles du MNLA, se trouve également dans la zone ou le vol AH 5017 de AIR Algerie à perdu tout contact avec les équipes au sol."

On en lit des choses sur le site de maliactu !

Il faut cesser d'enseigner le français ! laissons faire la "nature"

ou la "révolution de l'Internet".


Je lis sur le site de l'Association des Professeurs de Lettres :

"Voici une copie dans son intégralité — graphie en moins ! —, sachant que sur vingt-quatre copies, il y en avait une dizaine de la même « eau » et qu’une seule copie était correcte avec seulement trois « erreurs », comme on dit désormais :

Moupasent termine cest etude de nouant il a 20 ans la geurre de 1870 et illes témoins des saine de déroute et de résistanse. il apestera jamais les intresité les meurtre et les volerie des un et lérotisme des autre qui inpirenom toujours cest conte.
Il rentre au ministre de la marine et puix a selui de léducation nasionale, mais il passe cest fin de semaine et canautent le lont des gagaite.
Précisons que l’auteur de cette copie n’est pas d’origine étrangère et qu’il a suivi une scolarité « normale », montant de classe en classe, au fil des ans, selon le système actuellement en vigueur. Cet élève est malheureusement, comme des quantités d’autres, la victime d’un système inique qui, depuis le cours préparatoire, ne lui a jamais appris les bases de la langue française : les programmes du primaire en vogue jusqu’aux nouveaux programmes Darcos datant de juin 2008 ont eux aussi très largement participé à la désintégration de toute forme d’enseignement structuré de la langue.
L’analyse de cette copie montre cependant qu’il ne s’agit plus simplement de « dysorthographie » mais d’autre chose de bien plus grave : cet élève ne comprend pas ce qu’il écrit et sûrement pas plus ce qu‘il lit, son texte est un ramassis de « sons » glanés au fil de la dictée mais ces sons ne font pas sens et la lecture phonétique de son texte ne permet même pas de reconnaître le texte original, cité en annexe. Ceci n’est que la conséquence directe de l’application rigoureuse par des professeurs consciencieux, voire zélés et qui ne se sont pas posé de questions, de la séquence pédagogique en vigueur depuis quatorze ans au collège. Comment cet élève — et la grande quantité d’autres dans le même état linguistique que lui — va-t-il pouvoir s’insérer dans la vie sociale et dans la vie professionnelle ? Il n’est plus temps de brandir l’alibi social comme il est de bon ton de le faire ou de prétendre que ce mal frappe les élèves d’origine étrangère ou de secteur défavorisé : le mal est systémique et de nombreux élèves qui n’ont que l’école à leur disposition sont irrémédiablement voués à l’échec social par une institution qui ne les instruit plus et ne leur donne plus, comme ce serait son rôle, les bases de la langue.

Ce type de copie fleurissant dans presque la moitié d’une classe de quatrième, on ne peut pas prétendre qu’il s’agit d’un cas isolé non significatif. Quelques autres exemples, glanés dans plus de dix copies semblables fourniront peut-être aux lecteurs incrédules des preuves suffisantes du pouvoir de nuisance du non-apprentissage systématique de la langue du fait de la pédagogie en « séquence » :

Il ne excepteras jamais les atrotise, les meutre ratuit et exécuta la flert ronu desun les harique qui inspirron ses conte.
Il naceptera jamais les intrasitré abstrube.
Il assertera jamais les astropiter, les meurtre gratuit et inpuni, la volori des uns et l’héorisme.
Il entre d’abore au minister de la marine puis a seului de l’arsonale."

Le Ministre de l'Education Nationale de "Nouvelle génération" fait dans le discours papal


On m'écrit :

" Je vous lis l'édito du Président Vignest, dans la dernière livraison de la
Revue de l'Association des Professeurs de Lettres (que je reçois par le
courrier de ce matin !)

Bonne semaine,




"
Le vocabulaire récemment employé à propos d'épreuves du baccalauréat
réputées trop difficiles (on croit rêver !) est éloquent : en réponses aux
jérémiades absurdes de certains candidats - et, me souffle-t-on, de
quelques collègues - le ministre a demandé l' "indulgence" des
correcteurs. Pourquoi pas la remise des péchés ! C'est toujours la même
conception de l'enseignant : grand inquisiteur fouillant la consciences de
pauvres innocents. Accuser l'adversaire des intentions qu'on nourrit
soi-même est une stratégie perfide, mais classique, et tout à fait
caractéristique de la déloyauté du ministre à l'égard de ses personnels.
Car il s'agit, toujours - là encore ! - de dissimuler l'échec désastreux
du pédagogisme, escroquerie intellectuelle majeure du XXe siècle, qui
enseigne le bonheur, au lieu du savoir, la docilité, plutôt que l'esprit
critique...
Le ministre n'a-t-il pas estimé récemment que, pour aider à l'intégration
scolaire des enfants "issus de milieux défavorisés" (!), il fallait que
les salles de classe apparussent plus ludiques, avec des tables colorées
et des ordinateurs à foison. Quel mépris ! Quelle honte ! Jusqu'à quand
devrons-nous supporter pareilles âneries que l'on nous assène ad nauseam
depuis trente ans ! Et quelle erreur, aussi ! Car c'est précisément de
discipline que ces élèves, plus encore que d'autres, ont besoin et dont
ils sont reconnaissants comme du remède à l'agitation perpétuelle dans
laquelle on les force à vivre, pour leur malheur, et à laquelle les odieux
bureaucrates de l’éducation nationale rêvent de les condamner à
perpétuité.
(...)
On le voit, les préjugés stupides issus de la "rénovation pédagogique" des
années 70 et 80 sont coriaces, tant ils flattent la médiocrité de ses
propres partisans. Et c'est misère pour nos pauvres élèves, qui n'ont
jamais mérité cela, qu'un ministre manifestement mal informé et totalement
incompétent ait cru bon de les raviver. Dans ce contexte lamentable,
l'Association des Professeurs de Lettres, mes chers collègues, reste à vos
côtés. Tous ensemble, grâce à vous, grâce à nous tous : le pédagogisme ne
passera pas ! "

mercredi 23 juillet 2014

Le gouvernement "socialiste" fait du "social". Donc, il a supprimé les "bourses au mérite"

Et les bacheliers à mention T.B. le découvrent actuellement. Ouest-France nous en parle. Mais ne juge pas la mesure qui est une mesure de salut public pour nos finances publiques. Ben couillon !

Quand on sait que cette année le pipeautage des notes du bac a atteint des sommets, quand on connaît, de source sûre, les consignes données par exemple à l'oral du dernier bac et ... même du Capes ...

Mais les "parents d'élèves" sont contents. Les profs eux, ils connaissent les "notes administratives". Ils sont donc formés à la notation.

Mais tout ça ne suffit pas. Le prochain bac sera noté avec des "post-it" de couleurs. Nous payons un ministre pour nous sortir ces idées de génie. Quant aux mathématiques, les sujets du bac sont trop difficiles. D'ailleurs, on ne trouve plus de profs de maths. Mais la France a-t-elle besoin de mathématiques ?

Pour jouer du pipeau :
https://www.youtube.com/watch?v=ZaYoLMTtgik

La nouvelle arnaque nigerianne par courriel, après l'arnaque 4-1-9

http://www.slate.fr/story/90213/nouvelle-arnaque-nigerianne-mail#xtor=RSS-2

Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.

Des chaussures rares pour marcher sur les sentiers


Achetées il y a plus de trente ans. Montage Goodyear. Tige, première, doublure en cuir. Semelle Vibram.
On y est mieux que dans des chaussons.
Fabriquées en France
Introuvables dans notre monde de "chaussures" qui vous font puer les pieds !


Je porte du haut de gamme (dixit Wilipedia) ! mais mes chaussures me font de nombreuses années !

Aujourd'hui il est TRES difficile de trouver des nus-pieds avec lesquels vos pieds ne sont en contact qu'avec du cuir et qui permettent la marche d'assez longue durée.

N'hésitez pas à me filer vos tuyaux



" La faiblesse de l'engagement, la difficulté de transmission des savoirs entre générations, la montée de la peur"

http://www.journaldunet.com/management/0503/050374long.shtml

extrait :

"Trois choses sont extrêmement frappantes quand on passe du monde du monastère à celui de l'entreprise. La faiblesse de l'engagement, la difficulté de transmission des savoirs entre générations, la montée de la peur. L'engagement d'un moine est total. Cela contraste puissamment la démobilisation et l'absence de foi dans le projet de l'entreprise, l'individualisme et le chacun pour soi qui marquent l'entreprise en ce début de 21ème siècle. Ceux qui montent sont souvent les gens incolores et inodores. Or sans générosité dans l'engagement, sans prise de risque, sans volonté d'entreprendre on tue l'innovation, la capacité à ouvrir un avenir. Ensuite, un monastère est une école d'apprentissage permanent. Le monde du travail, lui, favorise peu la transmission du savoir, l'auto-apprentissage interne. La pyramide des âges n'est pas un vecteur d'excellence, surtout dans les technologies de l'information où les salariés sont jeunes. L'entreprise s'attache à la compétence immédiate qu'elle va souvent puiser à l'extérieur d'elle-même. "

Didier Long

L'arnaque, c'est aussi les fausses rumeurs !

Ah, saviez-vous qu'il y a des Japonais qui se fendent la jambe, mettent des œillets de chaque côtés de la plaie et referment avec un lacet ! la preuve en photo ici :

http://hitek.fr/42/body-painting-hikaru-cho_747

Et saviez-vous que Christiane Taubira (chut, chut...)
http://hoaxire.wordpress.com/2013/06/26/lettre-dune-mere-a-une-autre-christiane-taubira/
Vous l'avez peut-être lu dans le Canard Enchaîné.

Ah ah ! on vous a caché l'arnaque ! Une arnaque à grand succès.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/928681-christiane-taubira-et-son-fils-en-prison-decryptage-de-cette-fausse-rumeur.html
http://www.gentside.com/insolite/une-octogenaire-fait-le-buzz-a-cause-d-039-un-canular-impliquant-christiane-taubira_art52450.html

La France fait le concours de la pire rumeur avec les USA (sur la rumeur aux Youesses, lire Courrier International). Qui va gagner ? Un vrai succès de l'éducation moderne. Les cahiers au feu, les profs au milieu et l'Internet au centre du système.

Par contre, on ne vous a pas parlé de l'arnaque au bac. Pourtant c'est une vraie arnaque ! Mais le Français aime bien que l'Etat l'arnaque pour son plus grand bien, du Français ! Le "on rase gratis", le bac sans peine, etc. notre Etat sait faire. Quant aux Ministres et à ceux qui savent, ils s'en foutent bien. Ils savent que le bac dans tel quartier n'a pas la valeur du bac de tel autre quartier. Ah ! la France et la fiction ! et l'hypocrisie nationale !

Vous ne saviez pas que maintenant zéro = dix ?
Et à l'oral de langue, la consigne est de noter entre 12 et 15 sur 20. 20 ça ferait prof pédophile !

Vous me direz que les profs sont habitués aux "notes administratives" mirobolantes.

P.S. (Post Scriptoum et badaboum)

La France n'a pas besoin de matheux. Le preuve, on ne peut trouver de profs de maths. Vox populi ! Quant aux candidats au Capes de lettres modernes, combien de livres ont-ils lus ? Chut

Trompe-l’œil, "body painting"

http://hitek.fr/42/body-painting-hikaru-cho_747

lundi 14 juillet 2014

« Seule la femme mariée peut vous apporter le bonheur… à condition qu’elle soit mariée avec un autre. »

 Tobosco Dulcinée du personnage fictif de Don Quichotte

« Le bonheur est comme la vérole ; pris trop tôt, il peut gâter complètement la constitution »

 Gustave Flaubert, Lettre à Louise Colet 1853

cité par
http://www.berthomeau.com/article-le-mal-vient-a-cheval-et-le-bonheur-a-pied-124147115.html

Notre François, son portefeuille d'actions et ses lunettes

Notre François nous a dit qu'il ne possédait pas de portefeuille d'actions. Ben couillon ! il nous a bien fait comprendre qu'il ne participait pas au financement des entreprises. Mais peut-être qu'il n'avait pas trouvé d'actions françaises. J'aurais dû faire comme notre François. J'achetais des actions des sociétés françaises avec lesquelles j'avais des relations par les stages des étudiants, par la recherche, par les stages de mon fils. Ainsi Alsthom, Gem+ (qui fut "leader mondial de la carte à puce")... dont les actions ont vu leur prix tomber à quelques centimes. Le banquier bien que "populaire", lui, ça lui allait très bien que les frais de garde continuent à courir pour ces actions. Mon fils, lui, m'a dit que j'arrête de lui faire cadeau de telles actions. Comme quoi j'aurais dû suivre l'exemple de notre François. Mais j'ai finalement fermé tout PEA. Je suis un fan de notre François !

Aujourd'hui, je lis sur le Oueb que notre François a changé de lunettes. Je m'en fous. Mais qu'il a acheté (?!) des lunettes fabriquées à l'étranger avec marque apparente. De la pub pour le parti de l'étranger. Et nous, Français, qui avons des marchands de montures de lunettes dans toutes les rues (peut-être même plus que de MacDo - ohé, José, t'as touché combien pour la pub du MacDo ? rien ! même pas pour financer le parti écolo. NAC !), nous n'avons même pas de quoi satisfaire notre François.

Mes montures de lunettes n'ont pas de marque. Il va falloir que je change. Je vais faire payer à ma mutuelle des montures comme notre François. Je vais remonter dans les sondages. Mon blog va améliorer ses performances. Et c'est ainsi que la France est grande.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140709.OBS3228/les-nouvelles-lunettes-de-hollande-ne-sont-pas-made-in-france.html?utm_source=outbrain&utm_medium
 
Site Meter