lundi 19 septembre 2016

Lectures de cet été (suite)

- Passagère du silence, Dix ans d'initiation en Chine, Albin Michel

Excellent !

- Une année à la campagne, préface de Le Clézio, Sue Hubbel, folio

Très bien, à passer à votre apiculteur

- A quoi rêve les loups, Yasmina Khadra, Pocket

Bien

- Si je mourrais là-bas, D. Le Guilledoux, livre de poche

Je me suis assez vite arrêté de le lire

- La panse du chacal, R. Confiant, folio

Bien

- Vacances indiennes, W. Sutcliffe, 10/18

Sur les routards.

- Moi l'enfant autiste. De l'isolement à l'épanouissement, J. Barron, S. Barron, J'ai lu.

Le journal de la mère d'un enfant autiste et les commentaires de cet enfant.

- Retour à Bombay, Kavita Daswani, Livre de poche


- Comme ton ombre, E. Haynes, Presses de la cité

Bien

- Mon père cet inconnu, Cl. Couderc, Pocket

bien

- Vertigo42, M. Grimes, Presses de la cité

 mon premier de cet auteur de romans policies

- Là où tombe la pluie, Catherine Chanter, Les escales

Bien

- Guide complet des mammifères de France et d'Europe, McDonnald, Baarrett, delachaux et niestlé

Très bien fait.

-  Mémoire de fille, Annie Ernaux, nrf, Gallimard

J'ai beaucoup apprécié

- Camarade Wang achète la France, Phébus

A lire !

- La conjuration des imbéciles, J. K. Toole, 10/18

Au début j'ai aimé beaucoup mais on finit par se lasser. Et je ne suis pas allé au bout des 533 pages. Sur la 4ième il est dit que c'est un "chef-d'oeuvre de la littérature américaine". !!!

- Amazone, M. Fermine, Albin Michel

L'odyssée d'un piano blanc au coeur de la forêt amazonienne. Excellent



jeudi 4 août 2016

La chute, A. Camus, citations

pagination de l'édition dans la blanche de Gallimard

- "Qu'en à ceux dont c'est la fonction de nous aimer, je veux dire les parents, les alliés (quelle expression !), c'est une autre chanson. Ils ont le mot qu'il faut, eux, mais c'est plutôt le mot qui fait balle ; ils téléphonent comme on tire à la carabine. Et ils visent juste. Ah ! les Bazaine ! " p. 39

- "L'homme est ainsi, cher monsieur, il a deux faces : il ne peut pas aimer sans s'aimer. Observez vos voisins, si, par chance, il survient un décès dans l'immeuble. Ils dormaient dans leur petite vie et voilà, par exemple, que le concierge meurt. Aussitôt, ils s'éveillent, frétillent, s'informent, s'apitoient. Un mort sous presse, et le spectacle commence enfin. Ils ont besoin de la tragédie, que voulesz-vous, c'est leur petite transcendance, c'est leur apéritif. " p. 42

- "Nous ne disons plus, comme aux temps naïfs : ' Je pense ainsi. Quelles sont vos objections ?' Nous sommes devenus lucides. Nous avons remplacé le dialogue par le communiqué. 'Telle est la vérité, disons-nous. Vous pouvez toujours discuter, ça ne nous intéresse pas. Mais dans quelques années, il y aura la police, qui vous montrera que j'ai raison. " p. 55

- " Vous savez ce que c'est que le charme : une manière de s'entendre répondre oui sans avoir posé aucune question claire." p. 67

Citations d'Antoine Blondin (Quat'saisons, nouvelles, Gallimard)

- " Au seul nom de Merguez, Madeleine se cabra sur la banquette, ses narines se dilatèrent, l'une pour le soufre, l'autre pour l'encens. La vogue attachée à l'oeuvre vrombissante de ce romancier néo-penseur avait vigoureusement agité les bibliothèques de la Haute-Vienne. " (p. 45)

- " ce pays où l'on affecte d'ignorer les personnes mais où on adore les personnages" (l'Angleterre), (p. 94)

- "Un article fondamental de la Constitution des Droits de l'Homme et du Baigneur stipule qu'à peu de chose près, tous les vacanciers arrivent au bord de mer blêmes et égaux en droit." p. 164

Lectures de début août

- Christine Anothy, Complot de femmes, Livre de poche
Je n'avais pas encore lu cet auteur.

- Antoine Blondin, Quat'saisons, nouvelles, La Table Ronde
J'ai beaucoup aimé

- Herbert Asbury, Gangs of New York, Gallimard
Je n'ai pas réussi à le lire.

- Albert Camus, La chute, Gallimard
Etonnant. Je n'avais pas encore lu.

jeudi 14 juillet 2016

mercredi 13 juillet 2016

Merci à tous ceux qui vont fêter ma fête (la saint Henri) avec feux d'artifices et bals !

Les Joël eux aussi vous remercient. Les Henri sont généreux, ils ont laissé de la place le 13 juillet pour les Joël !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Henri

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_II_du_Saint-Empire


 Quand reviendra la Saint-Henri (13 juillet), tu planteras ton céleri.

Orthèse d'avancée mandibulaire thermomodelable pour l'apnée du sommeil

Votre otho-rhino ne vous a sans doute pas dit que l'orthèse d'avancée mandibulaire  ne marche que dans 6 cas sur 10. Or ce n'est que très peu remboursé par la SS (sans doute avec raison vue l'efficacité).
Mais il existe des orthèses thermomodelables qui servent de test et sont moins cher si j'en juge par ce qu'a écrit un spécialiste avant le congrès de Nantes.

http://www.apneedusommeil.net/index.php?id=104

J'ai découvert dans ce texte. Aucune personne "du métier" ne m'en avait parlé.

" mais nous savons qu’elle est totalement efficace chez six patients sur 10 et partiellement efficace pour deux autres patients sur 10. Donc choisir un traitement de l’apnée du sommeil par orthèse d’avancée mandibulaire, c’est faire inexorablement un pari médical et financier. Il serait donc très intéressant de commencer par une orthèse « test » utilisant un matériel thermomodelable au cabinet du dentiste avec un coût moindre.
En revanche, il est impératif que ces orthèses tests soient posées par des professionnels qu’elles soient réglables pour permettre une titration de l’avancée efficace et qu’elles soient rétentives pour rester ancrée sur la denture toute la nuit. L’intérêt médico-économique de l’utilisation de ces orthèses thermomodelables sera développé par le Dr Timothy Quinell, pneumologue en Grande-Bretagne."

http://www.allodocteurs.fr/maladies/sommeil/ronflements/les-ortheses-d-039-avancee-mandibulaire-sont-elles-efficaces-contre-le-ronflement_10520.html

titration ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Titrage

Titration : on parle de titrage automatisé ou de titrage manuel. Il s’agit ici de déterminer le niveau de pression de l’appareil à pression positive continue (APPC, cpap en anglais) pour vérifier son efficacité sur le traitement de l’apnée du sommeil.
http://fondationsommeil.com/services/acceder-aux-soins/passer-des-tests/
http://apneesante.com/polysomnographysplitnight.html

P.S.

Qui a essayé la jugulaire "my snoring solution" ?

https://snore-solution.com/indexf2fmf?aid=MFFFF&pnr=mediaforce-french&aff=MFFFF-mediaforce-french

Enfin, voici un forum très utilisé où vous trouverez un grand nombre d'expériences :

http://forum.sports-sante.com/je-ronfle-du-nez-la-nuit-en-dormant-que-faire-avis-pastilles-ronflements-t881.html

J'ai relevé ceci :

"Ça ira peut-être mieux plus tard si je deviens sourde en vieillissant (lol ) ... il reste encore un espoir : l'altitude et le bon air, on prendra notre retraite en haute montagne, il arrête de ronfler au dessus de 1500 m ! "

Le problème est que l'apnée du sommeil et le ronflement sont un business, un marché d'avenir.

Tiens, voici une idée :

Acheter un appareil portatif à enregistrer les apnées, oxygénation du sang, etc (enregistrement polysomnografique du sommeil ) et le louer (on peut faire pas mal de locations dans le mois car la mesure dure une nuit). Ensuite, l'analyse se fait par un logiciel qui vous imprime le résultat.

Et la SS pourra vous décerner la médaille des "combleurs" de son trou.

mardi 12 juillet 2016

Lectures de juillet

J'ai retrouvé mon Daniel Villey, Petite Histoire des Grandes Doctrines Economiques, que je relis avec plaisir.

Je déguste d'Odon Vallet, Petite grammaire de l'érotisme divin, Albin Michel. Fortement conseillé.

"La fin de l'homme rouge ou Le temps du désenchantement" de Svetlana Alexievitch, Actes Sud. Des passages me rappellent mes séjours à Moscou, en Ouzbékistan au début des années 70 ou encore plus tard à Minsk en Biélorussie. Je vous le conseille. Vous ne le lâcherez pas.

Robert de Goulaine ne faisait pas que de l'excellent Muscadet, c'était aussi un très bon écrivain. Je viens de lire Les seigneurs de la mort, roman publié à la Table Ronde en 2006.

De Woody Allen, L'erreur est humaine chez Flammarion est à lire et relire.

De Marie Desplechin, Jamais contente, Le journal d'Aurore, Médium. Pour les parents et grands-parents qui veulent comprendre.

J'ai trouvé deux exemplaires d'Aragon en fouillant dans les livres mis "au coin",  Anicet ou le panorama, roman. Ça m'a plu au début puis j'ai eu de la peine à finir.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Aragon

Le mois n'est pas fini. A suivre.





 
Site Meter