lundi 6 mars 2017

le français la langue de ceux qui voulaient à tout prix avoir raison. "

"Ces Congolais parlent en lingala et passent au français lorsque le ton monte et que la contradiction se fait plus radicale. Ce qui me fait penser à mon père : quand il s'énervait, il troquait la langue de notre tribu, le bembé, contre le français, non sans nous avoir prévenus en des termes clairs :
- Ne m'énervez pas, sinon je vais m'exprimer en français !
J'ai longtemps cru que le français était une langue de l'emportement, de l'irascibilité, et surtout celle de ceux qui voulaient à tout prix avoir raison. "

Alain Mabanckou, Le monde est mon langage, Grasset

Aucun commentaire:

 
Site Meter