samedi 30 mars 2013

"faire courir un bassin".

Il me semble que cela signifie "faire la quête".


provisions de marguillier de la rédemption des captifs en faveur de Messire Gabriel Dugareau, écuyer, sgr de la Meschinif, « pour faire courir un ; bassin, toutes les fêtes et dimanches, dans l'église paroissiale de la Nouaille »



nomination faite par François de Burguet, écuyer, sgr de Chauffailles, commissaire pour la rédemption des captifs, du sieur J.-B Dumas, médecin, conseiller du Roi, intendant des eaux minérales de Miel (sic pro Miers ?), habitant de la ville de Ségur en Limousin, comme marguillier a pour faire courir un bassin plat de collecte toutes les fêtes et dimanches dans l'église paroissiale de Saint-Léger de la dite ville de Ségur pour les dits captifs », 25 juin 1775



Saint-Yrieix, les pauvres, Turgot


pour remédier aux besoins pressants des pauvres du Limousin et du Périgord, 17 janv. 1770 : « Ce jour, toute la grande chambre assemblée, le procureur général du Roy est entré et a dit que, s'il n'est aucune province du ressort de la Cour qui n'ait éprouvé une disette considérable de toute espèce de grains dans le cours de la dernière année, il en est néanmoins certaines que les fléaux de tous les genres ont réduit à un tel excès de misère qu'il ne reste presque plus de ressource pour fournir h la subsistance du peuple ; que par les lettres et mémoires qui luy ont été adressés et qu'il remet sous les yeux de la Cour, il n'est que trop vrai que les cultivateurs dans le Limousin et dans certains Cantons du Périgord sont forcés de quitter leur pays pour chercher leur subsistance dans d'autres contrées où ils espèrent de trouver plus de ressources ; que plusieurs d'entre eux ont abandonné, leurs propres enfants à leur mauvais sort et aux soins de leurs épouses, qui les promènent sur les routes publiques ou qui les conduisent de maison en maison pour se procurer par ce spectacle attendrissant quelque soulagement aux maux qui les accablent ; qu'on a vu dans le Limousin les paisans, aussy pauvres que les artisans des villes, attaquer sur les chemins les passants qui n'étoient pas en force pour leur résister, afin de leur arracher par la violence ce qu'ils ne pouyoient pas obtenir par la compassion que leur état doit naturellement inspirer ; que cette position critique a i renouvelé dans cette province l'attention des officiers chargés de la police et qu'il n'est point d'éloge que ne mérite surtout la conduite éclairée, sage et prévoyante de M. Turgot, commissaire départi dans la généralité de Limoges, au zèle et à l'activité duquel cette province doit les secours qu'elle a déjà reçus de la bonté du Roi.....». 

Saint-Yrieix, des enfants à la mamelle des chiens dans les églises !


contre tous ceux qui introduisent dans les églises de la volaille vivante, des agneaux et autre menu bétail, des enfants à la mamelle des chiens etc., dont les cris troublent le service divin ; -

Trouble aux processions des Ostensions de 1771 à St-Yrieix


réquisitoire du procureur du Roi « qui a dit que, dans cette année d'ostension [1771], où les reliques des saints sont exposées à la vénération des fidèles, les habitants de chaque paroisse, tant de la ville que des campagnes circonvoisines, s'assemblent en corps et se rendent processionnellement dans les églises de cette ville où reposent les dites reliques pour leur rendre hommage, les vénérer et recourir à leur intercession ; qu'un acte de piété de cette nature, qui honore la religion, devrait attirer tout à la fois l'attention, l'édification et l'admiration des habitants ; que néanmoins il s'en trouve d'assez étourdis et irréligieux pour agacer par des railleries aussy impies que déplacées les personnes que la dévotion conduit en procession vers ces reliques ; que d'autres leur donnent des sobriquets grossiers ; que d'autres enfin, par un esprit d'irréligion, tournant hardiment en dérision un zèle si ancien et si universellement approuvé de l'Église, affectent d'une manière indécente de traverser les rangs, d'interrompre l'ordre des processions en portant le trouble et la confusion ; qu'une licence aussy effrénée que scandaleuse tend non seulement à refroidir la dévotion envers les saints, mais attaque la religion même et est capable de produire de mauvais effet en tout genre....... ». En conséquence, le procureur du Roi demande qu'il soit porté remède à ce désordre ; -

http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/17.190.352a,b

Saint-Yrieix : condamnation d'aubergistes refusant le logement à des pauvres


 Ce jourd'hui 20e juin 1764, en l'audience de la police de la ville de Saint-Yrieix, nous lieutenant général en ycelle, le procureur du Roi y assistasnt , nous luy avons exposé que, s'étant présenté le jour d'hier 19 du courant, environ les 5 heures du soir, le nommé Olivier et More, son épouse, pauvres, munis pourtant de certificats de bonne vie et mœurs, en notre maison, nous auraient prié de leur permettre de quêter pendant 24 heures dans la présente ville, mais que par un préalable, nous voulussions bien les faire recevoir dans une auberge pour s'y retirer et y passer la nuit en payant, aucunes des auberges où ils se sont présentés n'ayant voulu les recevoir. Sur quoi nous leur aurions donné un domestique pour les conduire a l'auberge de Chez-Laviolette, où pend pour enseigne Les trois empereurs, et lui aurions mandé de les recevoir, ce qu'on leur aurait formellement refusé. Quoi vu, le domestique conduisit le dit Olivier et sa femme à l'auberge de Massi, où pend pour enseigne Le cheval blanc, qui refusa de même. Le domestique étant revenu avec ladite More, nous rapporta que les dits aubergistes n'avoient voulu les recevoir. À l'instant nous envoyâmes chercher le geôlier des prisons, les huissiers de la sénéchaussée étant absents, pour qu'il : reconduisit ces malheureux chez le dit Laviolette. Ce qu'il fit. Et y étant et ayant dit que c'étoit encore par mes ordres, la bru répondit qu'ils n'avoient point de logement à leur donner, mais que nous avions assez d'appartements pour les loger, que nous n'avions qu'à les loger nous-même. Sur quoi le geôlier les conduisit chez Massy, de la chez la veuve Duboucheron, chez le nommé Bragan du Marché-Vieux, et chez Georges Sulpicy où pend pour enseigne Sainte-Calherine ; tous lesquels répondirent qu'ils ne pouvoient pas les loger, ce qui nous oblige de faire le susdit rapport et exposé pour que sur ycelluy les gens du Roy prennent les conclusions qu'il convient dans pareil cas..... » ; - f° 37 v°, arrêt sur réquisitoire du procureur, portant que les aubergistes précités seront condamnés chacun à 3 ll. d'amende et qu'en outra le cabaret de Laviolette sera fermé pendant trois mois et l'enseigne abattue ; 

Condamné pour le pas avoir servi de poisson à l'Auberge de l'Estoile d'Or de Saint-Yrieix


« Aujourd'hui 13 du mois de mars 1759 en la ville de Saint-Yrieyx, nous J.-B de Teytut, écuyer, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Latran et de l'Esperon d'or, comte palatin, conseiller du Roi, lieutenant général de la sénéchaussée de la dite ville, sur les plaintes qui nous ont été portées dès le jour d'hier à 7 heures du soir par Messires de Saint-Hilaire et Fayolle, écuyers et gens d'armes de la garde du Roy, et le sieur Lidonne, garde du corps du Roy, que étant en route pour se rendre h leurs corps respectifs et qu'à, cet effet ayant été loger à, l'auberge où il pend pour enseigne l'Estoile d’or, ils se seraient informés de l'aubergiste s'il avoit du poisson. Alors le dit aubergiste leur répondit qu'il n'avoit rien à leur donner à souper. Sur quoy Je sieur des Places, écuyer, quy étoit à leur compagnie, prit le domestique du dit aubergiste et s'en fut aux réservoirs. N'y ayant trouvé personne, quoy qu'il ne fat que 7 heures un quart, il s'en fut, sur l'indication quy luy fut faite, chez le nommé Jorges (sic), et quoy que il le priât, tant luy que ceux de sa maison, de luy délivrer du poisson pour son souper et celuy de ces Messieurs cy-dessus nommés, il fut refusé tout court. Sur cela il auroit réclamé notre injonction qui n'eut pas plus d'effet, sy bien [que], quoy qu'avec un huissier, ils ne purent se faire livrer du poisson et furent obligés de souper presqu'avec un pain. Et comme ce procédé est contraire à nos règlements du 29 novembre 1754 et 8 février 1755 et pour le maintien du bon ordre, nous avons condampné et condampnons tant le dit Jorges que ses associés vendant et débitant le poisson de la dite ville, à la somme de 50 ll. d'amende, payables et applicables au Roy ..... » 

Quand on préparait la fête place du marché de St-Yrieix


Sur la délibération qui a été faite par MM. les officiers sur les ordres à eux adressés par Monsieur l'intendant et enregistrés, ce jourd'huy 1er septembre 1757, au registre extraordinaire, il a été convenu et délibéré qu'on faira un feu de joye dimanche qu'on comptera 4 du courant, à 7 heures du soir, dans la place publique du marché. En conséquence, il est enjoint aux bourgeois, marchands et artisans de se mettre sous les armes et de se tenir en bon ordre. Il est au surplus enjoint à tous les habitans de la dite ville et fauxbourgs d'icelle, de tel état et qualité qu'ils soient, d'avoir des luminaires à chacune de leurs fenêtres pendant le dit feu de joie : que chaque fusilier fera trois décharges pour suppléer au manque de canons, pour marque de la j joie de la victoire que l'armée du Roi, commandée , par M. le Maréchal d'Estrées, a remportée sur celle du duc de Cumberland » ;


" Le 26 juillet 1757, il battit les Hanovriens et les Hessois commandés par le duc de Cumberland à Hastenbeck, mais il fut remplacé à la tête de l'armée par le maréchal de Richelieu."


Quand un aubergiste de St-Yrieix débauchait la jeunesse studieuse


Réquisitoire du procureur du Roi tendant : à taxer le prix de la viande : - f° 2 r°, à interdire la vente du vin à un cabaretier de la ville : « ..... A dit et remontré qu'il luy vient journellement des plaintes contre la nommée Lablanche et son mary, à l'enseigne Lacroix blanche, aubergiste, qu'ils donnent indifféremment à boire jusques à l'excès tant les jours de dimanches et de fêtes que les jours ouvriers, même à la jeunesse de la ville, et les fumées de la débauche leur font perdre le temps de leurs études, occasionnent même disputes et scandales dans la ville..... » 

Quand les écoliers troublaient les religieuses de St-Yrieix


contre ceux qui troublent les offices des religieuses : » ... A dit qu'il y auroit été porté des plaintes de la part de la dame supérieure des religieuses de cette ville [de Saint-Yrieix] de ce que les écolliers, tant yceux [de la ville] que les estrangers, les troublent journellement dans leurs offices, arrachent les grilles de leur parloir, même rompent et enlèvent des pièces des planches de leur porte claustrale, et que telles représentations qu'elle ayt pu leur faire faire, elle n'a pu les arrêter. .... » 

Exercice illégal de la médecine par un menuisier de St-Yrieix


procédures pour Me Hélie Vallette, « procureur des maîtres en l'art et science de la chirurgie de la ville et sénéchaussée de Saint-Yrieix », demandant l'exécution de leurs statuts, contre François Brande, menuisier, pour exercice illégal de la chirurgie

Une émancipation à Saint-Yrieix


acte d'émancipation en faveur, de J.-B Grangevieille sieur du Puy, fils de Me Jean Grangevieille sieur de Lagrange, avocat en la cour et ancien juge viguier de Saint-Yrieix ; lequel J.-B du Puy « a dit et exposé qu'étant sur le point de partir pour le service du Roy, il auroit prié et requis le dit sieur son père de vouloir l'émanciper, ce que le dit sieur son père luy auroit accordé. Et à l'instant le dit sieur du Puy s'étant mis à genoux, le dit sieur son père l'a relevé et a dit..... qu'il a toujours travaillé de son possible à l'avancement et éducation de son dit fils en le tenant dans le séminaire de Périgueux, universités de Poitiers et de Toulouse, l'espace de quatre ans..... » ;

Où l'on n'apprécie pas le commandement du Roi à St-Yrieix


« Les officiers du sénéchal de St-Yrieix, instruits par une lettre missive de M. l'Intendant en la généralité de Limoges de son arrivée prochaine en cette ville, prévoyant que ce magistrat peut être chargé d'ordres du Roy pour faire enregistrer dans ledit siège sénéchal de nouvelles ordonnances de Sa Majesté, considérant la voye extraordinaire et inusitée par laquelle les dites ordonnances leur seroient envoyées, a protesté et proteste d'avance, contre toutes transcriptions qui pourraient en estre faites sur ses registres et déclare n'y prendre aucune part comme étant irrégulières et contraires à la forme ancienne. Les dits officiers ont arrêté en conséquence qu'il sera fait mention sur le registre que la dite transcription est faite du très exprès commandement du Roy. Fait et délibéré extraordinairement le 23 juin 1788. Teytut de la Jarrige, Bonhomme de Lavalade, Crezeunet, Villaurier, assesseur, Bonhomme, conseiller, Queyroulet, avocat et substitut, Poumeau de Lapouyade, adhérant. »

Une affaire de terre à kaolin à St-Yrieix

"François Pouyat, écuyer, contre François Géry, cordonnier : «... .Ordonnons que le dit Géry viendra par devant nous répondre catégoriquement, tout dol, fraude et équivoque cessant :
 1° s'il est vray que depuis plusieurs années ledit sieur Pouyat a pris des terres [à kaolin] qu'il pouvoit faire creuser au prix dont ils étoient verballement convenus et sans qu'il ait existé aucun écrit entre eux, ny d'autre traité que celuy de la bonne foy ;
 2° s'il n'est pas vray que sur la fin du mois d'avril luy dit sieur Géry a proposé au dit sieur Pouyat, qui étoit à cette époque auprès de son père, la vente d'environ 80 quintaux de terre qu'il avoit fait extraire de sa carrière ; 3° s'il est vray que depuis les instructions que le dit sieur Pouyat luy fesoit sur la qualité des terres, luy dit Jarry (sic) l'invita à s'y transporter pour en faire la visite, en luy ajoutant qu'il avoit la liberté de la laisser pour le compte des manœuvres si elle ne se trouvoit pas bien triée ; 
4° v qu'après la visite luy dit Géry revint au demandeur pour claure (sic) le marché, et si, conformément au prix arrêté avec le sieur Rudueil jeune, il ne vendit pas au dit sieur Pouyat les 80 quintaux ou environ de la terre qui étoit extraite à raison de 50 sous le cent et 20 % ; s'il ne dit pas au dit sieur Pouyat de faire enlever bientôt la terre creusée, en ajoutant qu'elle appartenoit dès ce moment au dit sieur Pouyat ainsy que celle qu'il feroit creuser dans la suite, mais qu'à l'égard de cette dernière il ne pouvait donner 20 % ;
 5° s'il est vray que le sieur Pouyat se réduisit à 10 % pour les terres qui seroient extraites dans la suite ; 6° s'il est vray que le lendemain de ce marché luy dit Géry revint audit sieur Pouyat et luy dit : » Notre marché de hier est sans doute consommé » ; que le dit Pouyat luy répondit que ouy, en luy proposant de le rédiger par écrit. A quoy le dit Géry répliqua que ses carrières n'étaient pas abondantes, qu'il feroit creuser toutes les terres qu'il pourrait et qu'il ne falloit pas d'écrit entre eux.......» "

Où l'on dit se foutre de la justice de St-Yrieix

"plainte du sieur Chritophe Chatenet, domestique de M. de la Faye, chevau-léger de la garde du Roi, « lequel a dit que, sortant par la grand porte de l'église collégiale, certains quidams, au nombre de trois, qui présidaient à la procession de Jumilhac, luy auraient donné trois ou quatre coups de bâton sans aucune raison .......... et ajoute de plus qu'un particulier du dit Jumilhac, qu'il ne connoit pas, auroit dit qu'on se f.... de la justice de St-Yrieix» "



Il s'en passait de belles à Bourdoux.


Mes recherches historiques :

"réquisitoire du procureur du Roi contre certain cabaretier : » ..... A
dit qu'il demeure averti que le nommé Pierre Aupeyr...., cabaretier au
village de Bourdoux, district de la présente sénéchaussée, donne à boire à
toutes sortes de personnes jusqu'à outrance et qu'il les oblige môme
malgré eux à aller boire chez luy et les fait souler pour leur chercher
querelle et tacher de leur enlever l'argent qu'ils ont, ce qui avoit
occasionné plusieurs fois des disputes an scandale des habitants du dit
village..... »


Archives de St-Yrieix

http://www.archives-hautevienne.com/telechargements/inventaires/804/B_Saint_Yrieix_pourlesite.htm

Sénéchaussée de Saint-Yrieix

 Enregistrement des édits, ordonnances, déclarations, etc. 1557-1790

Justice de la ville de St-Yrieix et Cour d'appeaux de Ségur, 1445-1750

Distribution des procès, 1768-an II

Enregistrement des lettres de provisions, 1778-1790

Plumitifs des audiences ordinaires, 1749-1790

Plumitifs des audiences extraordinaires, 1749-1775

Registres de police, 1755-1789

Procédures et pièces diverses à l'appui, 1750-1790

Insinuations de donations entre vifs, 1731-1790

États généraux de 1789


Un site généalogique pour la Haute-Vienne (naissances, mariages)

http://cdentrar.free.fr/

Merci au réalisateur de ce site. J'ai pu en savoir plus sur mon arrière-arrière-grand-père !

La cloche Anne de l'Université de Poitiers à St Porchaire

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Porchaire_de_Poitiers

Elle a marqué le début de la semaine estudiantine pictave lundi dernier.
Poitiers, "la ville aux cent clochers"

"Anne, c’est son nom, est la cloche donnée par la ville de Poitiers à l’université qui venait de s’y établir. Fondue en 1439, puis refondue en 1451, voilà donc près de six cents ans qu'elle carillonne du haut du clocher de l’église Saint-Porchaire. "
http://janua.over-blog.com/article-anne-ma-soeur-anne-ne-vois-tu-rien-venir-88718213.html

": « Datée de 1451, elle est l'une des rares, antérieures à la Révolution française, qui soient encore conservées », rappelait à l'époque Arnaud Clairand.
La cloche Anne échappa à la destruction en raison de son statut. Elle fut en effet réalisée pour l'université de cette ville, il ne s'agissait donc pas d'un bien appartenant au clergé !"
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/03/30/Anne-la-cloche-miraculee-1391555
Histoire :

"Des étudiants s'infiltrent dans le clocher porche de Saint-Porchaire, abri de la cloche Anne de l'Université. Ils sonnent le tocsin. Un canular estudiantin qui met la ville en émoi car ce signal d'alerte est pris au sérieux. L'incident déclenche le courroux du roi qui exige qu'Anne soit délogée. Mais depuis plus de 560 ans, la vénérable dame d'airain est toujours là."
http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Loisirs/24H/n/Contenus/Articles/2013/03/30/Histoires-de-cloches-a-Poitiers-1391299

Elle est rénovée. Voir sa dépose en juin 2011
http://janua.over-blog.com/article-anne-ma-soeur-anne-ne-vois-tu-rien-venir-88718213.html
http://www.youtube.com/watch?v=kmrvpxxB31k

Ne pas confondre avec la cloche Anne de Notre-Dame-la-Grande :
http://www.ina.fr/video/RXF05010920

cette église m'attirait. Je la voyais plusieurs fois par jour, en face de la fac de droit et sc. éco. Elle me faisait penser à l'Orient.

vendredi 29 mars 2013

"Derrière toute oeuvre, se cache une prétention

énorme, celle d'exposer sa vision du monde. Si une telle arrogance n'est pas contrebalancée par les affres du doute, on obtient un monstre qui est à l'art ce que le fanatique est à la foi"

A. Nothomb, Une forme de vie, page 85

L'école d'informatique de Xavier Niel

http://www.lemonde.fr/education/article/2013/03/26/42-l-etrange-ecole-d-informatique-de-xavier-niel_3148142_1473685.html

Lire aussi les commentaires.

Voici le programme :
http://www.42.fr/wp-content/uploads/2013/03/programme-42.pdf

et des réactions :
http://www.lemagit.fr/economie/carriere/2013/03/28/42-lecole-de-xavier-niel-la-reaction-des-autres-formations-dinformaticiens/

et  un dessin :
http://www.lemagit.fr/image-jour/le-dessin-de-francois-cointe-quarante-deux/

Ce que je constate c'est que :

- il y a une sélection à l'entrée
- des journées à 18 heures. Ben couillon ! ça ne respecte pas les droits de l'homme étudiant ce truc !


http://www.42.fr/

Mais "Born to code" ça en jette ! C'est autre chose que du français de chez français !

On aurait dû le dire à notre président, "boite à outils" c'est out, il faut dire "touleboxe" comme "friboxe". On en va pas traiter les informaticiens de bricolos !

Vendredi Saint : La passion considérée comme course de côte

Merci à l'auteur du blog qui m'a fait découvrir ce texte.
http://savatier.blog.lemonde.fr/2013/03/29/lubuesque-chemin-de-croix-cycliste-dalfred-jarry/


Le prix Lulu la Nantaise, 2012

http://savatier.blog.lemonde.fr/2013/01/03/le-prix-lulu-la-nantaise-2012-recompense-lencyclopedie-audiard/

Stationnement gênant, Sortie de vélos


Les vélos anormaux à Vélocampus

Vélo à bascule, avec sa queue de cheval
A dada sur mon vélo !
Ces vélos ne sont pas fabriqués en Chine ! mais à Nantes par des étudiants bricoleurs qui récupèrent des vélos.
Donnez vos vélos à Vélocampus !
Vélocampus récupère des vélos. N'en jetez plus !

Ma visite des BU nantaises


Hier j'ai fait le tour des BU (Bibliothèques universitaires) de Nantes à vélo. Belle balade. Et les BU c'est gratuit et extra pour le repos du cycliste.
Constat :

- en BU sciences, il y a de la place ! peu d'étudiants et peu d'emprunteurs
- en BU technologie, c'est encore plus inanimé
- en BU Lettres, il y a du monde
- en BU Droit, Sciences Eco (j'ai découvert la toute nouvelle BU ... en même temps que les restes du Moulin du Tertre qui étaient jusqu'alors cachés par un roncier), beaucoup d'étudiants en train de travailler.

J'ai consulté les livres de sciences éco. J'ai tout d'abord constaté que tous ceux qui étaient à la mode quand j'étais étudiants n'étaient pas sur les rayons. J'ai aussi cherché des livres expliquant la situation économique actuelle en Europe. Mais là j'ai retrouvé ce que j'ai connu étudiant : beaucoup de belles mathématiques appliquées sans soucis de vérification d'adéquation avec la réalité. J'ai retrouvé les "courbes d'indifférence", etc. Ça m'a rappelé ces "fonctions de production" dont l'epsilon "représentait" 90 % de la valeur de la fonction. Et on nous faisait un an de cours sur les x et y de la fonction !


Photos prises au bord de l'Erdre (facs Lettres, Droit) :
Canoës sur le Sens juste avant le confluent avec l'Erdre
La base du Moulin du Tertre
La BU Droit Sciences Eco
L'Université de Nantes a organisé une semaine de cirque ! Que ne fait-on pas pour attirer la clientèle !
On est riche. Derrière le château du Tertre, partie de la fac des Lettres. Je me souviens y avoir suivi quelques cours quand j'étais en fac de psycho.
Belle trogne sèche
Attente du bac pour passer de l'autre côté de l'Erdre

Le discours politique vu par les Shadoks

http://www.youtube.com/watch?v=Yl5tEcPz4Po

Les Shadoks et le Désordinateur


Citations shadokiennes pour président de la république

Merci à notre président de nous avoir rappelé les Shadoks. 

- Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir....
En d'autres termes... Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche..
- Si ça fait mal c'est que ça fait du bien
S'il n'y a pas de solutions, il n'y a pas de problèmes
- Pour qu'il y ait le moins de mécontents possible il faut toujours taper sur les mêmes
Tout avantage a ses inconvénients et réciproquement
Quand on ne sait pas où on va il faut y aller.... et le plus vite possible

Les capitales du vélo... en Allemagne


http://transports.blog.lemonde.fr/2013/03/17/80-000-cyclistes-allemands-distinguent-leurs-capitales-du-velo/





Un commentaire relevé :
éEn Allemagne, on prend son vélo au quotidien et si on veut s’amuser ou faire un peu de sport, on se met au volant d’une BMW ou d’une Porsche. En France c’est l’inverse: on roule en Clio au quotidien, et si on veut s’amuser ou faire du sport, on monte sur le vélo !é

Le choc de simplification

Nous n'aurions donc pas un président Shadock. Rappelons cette citation Shadock :

"Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?"

Question à laquelle nous pouvons apporter des réponses :
- pour donner du boulot aux juristes et aux législateurs qui ne savent pas écrire (comparez les textes de vieux Code Civil à ceux du CC 2013)
- pour permettre aux enseignants de publier des articles qui leur permettront d'épaissir leurs dossiers pour monter dans la hiérarchie de l'intelligence rétribuée. Quelle fac est la meilleure en ce domaine ?
- pour donner du boulot aux diplômés de nos écoles d'administration
- pour donner des spectateurs aux chaînes de télé à succès."Monsieur le prix Nobel, expliquez-nous en une seconde...." pour faire place à Splash, l'émission où enfin les artistes se mouillent.
- pour consommer du papier. Il faut bien utiliser le bois de nos chênes. On ne va pas quand même en faire des meubles. Ce ne serait pas durable. La mode, les logements modernes, la mobilité professionnelle, la vitesse, exigent des meubles destinés à faire vivre les déchetteries et les cies suédoises.

Il m'a bien fait marrer notre François de France, dans son discours hexagoni (faudra que je regarde le dico du Vatican, urbi et orbi, je sais, mais ça ne va pas guère plus loin). Ce n'est pas nouveau comme proposition.
On a même eu un ministre de la simplification.
Et c'est aussi crédible que la réforme fiscale.

Pour simplifier vous pouvez être sûr qu'on vous pondra des textes fort compliqués. Et même peut-être une nouvelle couche d'élus : des Conseils de la Simplification, et de splendides Hôtels de la Simplification. Ben oui, quand le bâtiment va, tout va ! Ça c'est un Limousin qui l'a dit. François a dû en entendre parler à Tulle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Nadaud

Bien des élus  justifieront ainsi le cumul des mandats. Un même homme (femme, oui...mais...) pour siéger dans plusieurs Conseils. Ça s'appelle la mutualisation, un mot fort à la mode.
L'autre François,  Francois Rebsamen, (men pas man, plusieurs men en un seul !) celui qu'a visité notre François, expliquera très bien la chose. Nous on a eu de la difficulté à comprendre : notre Pdt et ex-candidat est pour l'interdiction du cumul des mandats et va se montrer sur les télés avec l'autre François qui est pour. Nous citoyen, on veut bien suivre notre Pdt, mais on est un peu perdu.

Et on nommera le Conseil Economique et Social et de ... et de la Grande Simplification. Ah oui, il existe un CES, un pourvoyeur de plaçous tous azimuts. J'ai pu constater aussi en faisant la queue pour l'excellent musée Guimet (enfin une info utile dans ce message !) que ledit conseil est aussi un bon pourvoyeur de boulot pour les traiteurs.

On va créer des Ecoles de la simplification, des masters de la simplification, des doctorats de la simplification. Je vois déjà les prochains colloques :
"Informatique et simplification", "La programmation simplifiée", "L'éducation simple".
Et les spécialités "Informatique verte simplifiée", etc.

Et puis, des livres "La simplification pour les nuls", "La simplification de la filiation", "Le mariage simple", etc.

Simplifier n'est pas simple !
Et ce n'est pas avec la direction que prend notre enseignement que l'on va donner aux élèves et étudiants, la "toolbox" (François est mal conseillé, avec sa "boîte à outils, il s'est fait chambrer : "le bricolo" etc., il auraiut dû causer ingliche comme les djeunes) pour mener la tâche à bien.

Simplifier, quel budget ? chut !

Terminons par une très vieille phrase (vous vous rendez-compte, ne date pas des NTIC, mais du Moyen-Age) :

"Il ne faut pas multiplier les entités au-delà du nécessaire"

et je vous la fait même en latin (J'ai vu que hier soir l'autre, encore un autre, François du Béarn, avait mis bien en évidence son Gaffiot pour commenter l'interviouve de notre Président. Mais un Gaffiot tout neuf ! faisait un peut pipeau !)

"Entia Non Sunt Multiplicanda Praeter Necessitatem"


connue sous le nom de Rasoir d'Occam, le Guillaume d'Ockham du Nom de la rose (d'Umberto Eco). Un Guillaume qui était franciscain. La simplicité franciscaine...comme notre nouveau pape François.

On ne vous l'a pas dit, mais aujourd'hui c'est "vendredi saint".
et ce n'est pas parce que votre supermarquette  a mis des tas d'oeufs en chocolat en vente qu'il faut vous goinfrer. Le supermarquette est le haut lieu de la culture de nos jours. Il vous instruit sur le Ramadan, sur Pâques (mais pas sur le Carême ! même pas au rayon poissons). A Noël, il vendait des "calendriers de l'Avant" avec des monstres, des héros de BD, etc.

Ben couillon
Ne soyez pas simplet, Simplifiez-moi ça en deux lignes !

Ah oui, les NTIC et leur contribution à la politique présidentielle :

http://www.youtube.com/watch?v=YCXypS3otdI








jeudi 28 mars 2013

Université de Poitiers, années 60, Félix Olivier-Martin

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1972_num_130_2_460095

Il était le fils de François Olivier-Martin.
Il avait été secrétaire général à la jeunesse sous le régime de Vichy.

Je l'ai eu comme prof d'Histoire des Institutions.

Il était difficile à comprendre du fait de son hémiplégie. Mais c'était un "vrai" prof. Ce qu'il disait ne se trouvait pas dans les livres.

Un autre Olivier-Martin, François :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1952_num_96_1_9895

Le boniment itératif, poils au pif !

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2013/03/14/lecole-refondee-sera-numerique-ou-ne-sera-pas/#xtor=RSS-32280322

On en a entendu des conneries de ce genre depuis l'arrivée des ordinateurs !
Et on a pu "mesurer" à quel point c'était des conneries (enfin, tout dépend du point de vue. Il y en a qui ont gagné bien du fric avec ce pipeautage). Mais "on" est bien peu de monde.
Nos élus en ont dépensé des sous pour les photos de leurs journaux municipaux, départementaux, régionaux montrant les beaux écrans - le comble c'est lorsque ces écrans sont tournés vers les baies vitrées ! - (vive les couches ! l'architecture en couches est une des techniques essentielles de l'informatique. Sans doute nos politiciens cumulards vont-ils nous faire un discours NTIC pour justifier leur job ! ben couillon !), au grand profit de Microsoft. Et puis ça a réduit permis aux Chinois de manger autre chose qu'un bol de riz. Fini les quêtes à l'église pour les petits chinois. A chacun son tour !





Lord Holland


 Le Rouge et le Noir, phrase tenue dans le salon de Mathilde de la Mole, par l' "abominable petit abbé Tanbeau" :

" 'Quand la mort nous délivra-t-elle de cette vieille pourriture ?' C'était dans ces termes, d'une énergie biblique, que le petit homme de lettres parlait en ce moment de lord Holland".

Et l'annotateur (1960 !) Henri Martineau précise, à propos de ce lord Holland : 1772-1840, homme politique libéral, qui protesta contre les mauvais traitements infligés à Napoléon. Stendhal lui faisait envoyer ses
livres.

Cette année on fait le 240 anniversaire de la naissance de Stendhal.

mercredi 27 mars 2013

Philippe Tenant de la Tour, alias Marie-Antoinette

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/haute-vienne/saint-yrieix/2013/03/16/philippe-tenant-de-la-tour-etait-ne-il-y-a-presquun-siecle-1479069.html

Une figure de St-Yrieix et du Chalard. La dernière fois que je l'ai vu c'était il me semble lors du festival de musique sur ses terres du Chalard.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chalard
http://resistancefrancaise.blogspot.fr/2013/03/philippe-tenant-de-la-tour-alias-marie.html

Il fut le fondateur de la Confrérie des francs goûteurs de cochons Culs Noirs de Saint-Yrieix. Il me faut le rappeler sur mon blog consacré au cul noir et au boudin aux châtaignes !
http://boudinochataigne.canalblog.com/

Saint-Yrieix-les-culs-noirs, nouveau nom pour St-Yrieix-la-perche

Ainsi St-Yrieix profitera du succès des recherches sur "culs" avec Google !

Je fais cadeau gratos de cette idée d'un grand chercheur en NTIC et Toc à la population de nouvelle génération de ma ville natale !

J'avais pensé aller créer un Royaume dans une terre lointaine, mais le coup a déjà été fait par Antoine Tounens. Et Tourtoirac n'en est pas devenu alors une grande ville connue du monde entier.


Saint-Yrieix sans "la perche", est-ce comme un cochon sans "cul noir" ?

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/haute-vienne/saint-yrieix/2013/03/27/la-proposition-de-changement-de-nom-de-la-commune-fait-debat-au-conseil-municipal-1493167.html

" Saint-Yrieix-la-Perche sera-t-elle bientôt Saint-Yrieix tout court ? A l'ordre du jour du conseil municipal de lundi soir, la proposition de changement de nom de la commune a fait débat.
Parmi les raisons suggérant ce raccourcissement par la municipalité, la mention "la Perche" serait devenue « désuète » et « de moins en moins utilisée par la population ». "La Perche" aurait également une connotation « dévalorisante » et ce choix ne porterait « aucun préjudice » aux cinq autres Saint-Yrieix, dont les noms sont tous composés.
« Nous en parlons d'abord en conseil municipal et ensuite nous consulterons la population », a précisé Daniel Boisserie, avant de lancer le débat. Personne ne sait d'où vient le nom de "La Perche". Et à l'heure des nouvelles technologies, ce nom n'est pas fameux sur le plan de la communication. » "

Lire plus sur le Populaire

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2013/03/26/les-internautes-arediens-ne-veulent-pas-lacher-la-perche-reactions-1492047.html


Ben couillon, les NTIC ont encore sévi ?   Je veux bien perdre le "La Perche" si je gagne le wifi gratos place Attane ou place du marché en contre-partie, et des perches dans les rivières du coin où on ne voit guère de pêcheurs.

Rappel : on appelle les Arédiens, des "culs noirs", du nom des cochons.
http://boudinochataigne.canalblog.com/

Tiens "Saint-Yrieix-les-culs-noirs", à l'époque des NTIC, ça ferait un tabac. La recherche sur Google avec "cul" est l'une des plus fréquente !

La véridique et déconcertante histoire d'Orélie-Antoine Ier, roi d'Araucanie-Patagonie

Un chapitre du livre de G. Messadié, 40 000 ans de mystifications historiques, L'Archipel, pages 205-210

http://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_d%27Araucanie_et_de_Patagonie


Je rappelle qu'Orélie-Antoine Ier est mort et enterré à Tourtoirac (1878),
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tourtoirac
http://www.grotte-de-tourtoirac.fr/

Le site web du Royaume d'Araucanie-Patagonie :
http://www.araucanie.com/

Le musée de l'Auricanie-Patagonie en Périgord
http://www.ot-hautefort.com/cgi-bin/web/default.asp?p=138
http://www.youtube.com/watch?v=u3LdsMkWrBE

L'hymne de l'Auricanie-Patagonie
http://www.youtube.com/watch?v=uViWvgjjI7k
http://araucanie.com/video/himnofra.html

Les 150 ans du Royaume :
http://www.youtube.com/watch?v=36-lbNgqFwM

Le film, Le roi de Patagonie
http://www.youtube.com/watch?v=T6w8dY7HzpQ
http://www.youtube.com/watch?v=vBBmBkeAMUE
http://www.youtube.com/watch?v=ss5FmG7OlFI

Thérèse Planiol

Je l'ai découverte au Centre François Viète quand une des étudiantes de ma promo, gynécologue, a choisi de faire son mémoire sur cette prof de médecine à Tours. Tours où mon ami Christian exerçait alors à l'hôpital.
Je viens de découvrir son livre à la médiathèque à Nantes.
Une femme, un destin. Thérèse Planiol, RiveDroite, Editeur

La semaine estudiantine 2013 à Poitiers

"La Semaine estudiantine organisée par l'ordre du Vénéré Bitard (Loué soit-il !) a débuté hier au son des douze coups de la cloche Anne, comme le veut la tradition. Réunis devant l'église Saint-Porchaire, les étudiants ont alors jeté leurs faluches en l'air, symbole du lancement des festivités
En préambule, la journée de lundi avait vu une vingtaine d'étudiants de l'ordre faire le rituel tour des amphis pour annoncer aux « escoliers » le proche début des festivités. Parmi les temps forts de cette semaine placée sous le patronage du Vénéré Bitard (LST) - sorte de demi-dieu au corps de carpe, à la tête de fouine et à la queue en plumes de paon - pique-nique aujourd'hui à la Pierre Levée, rallye étudiant jeudi, tournée des autorités vendredi et chasse au bitard (LST) samedi en clôture."
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/communes/Poitiers/n/Contenus/Articles/2013/03/27/Semaine-estudiantine-avec-le-Venere-Bitard-Loue-soit-il-!-1387815

Je constate sur la photo que le Bitard (LST) a bien perdu de plumes depuis les années 60 !

J'offre au lecteur de ce blog, de nouveau, la photo que j'avais fait prendre par un photographe professionnel de Poitiers vers 1969.


Et voici des extraits de presse sur l'ouverture de la semaine estudiantine ...en 1970
http://www.lina.sciences.univ-nantes.fr/coloss/members/habrias/VieEtudiante/BitOuvertureSem1.jpg
et 1967 :
http://www.lina.sciences.univ-nantes.fr/coloss/members/habrias/VieEtudiante/BitCloche1.jpg

3 ans de voyage, texte, photos et aquarelles, carnet de voyage

Claire & Reno Marca, Hermé éditeur

La Nantaise de Fonderie

L'emplacement est devenu un jardin public. Trois fours ont été conservés. C'est ici qu'ont été fabriquées les hélice du France et du Clémenceau

http://www.fai-nantes.com/presentation.php
http://www.nantes.maville.com/actu/ilenantes_detail_-Rue-des-Helices-un-jardin-extraordinaire_6962-971029_actu.Htm

La cloche de la paix :

http://www.paccard.com/fonderie/fr/cloche_de_la_paix.php

Quand l'Académie des sciences parle au bon peuple


http://www.laviemoderne.net/lames-de-fond/038-ecran-total.html

Espérons au moins qu'ils ont été sponsorisés comme l'on dit dans le bouisiness.

mardi 26 mars 2013

Pour obtenir le permis de conduire une auto, il faudra avoir fait une heure de vélo en ville et une heure sur route

Alors, c'est pour bientôt ?

Le vélo, économie de sécu
Le vélo, mieux que les abonnements aux centres de gym
Le vélo, rapide en ville
Le vélo, pratique
Le vélo pas cher (gros handicap ! ce qui n'est pas cher ne vaut rien, on vous a mis ça dans la tête)

Voyez en Allemagne, aux Pays-Bas, voyez les parkings des universités un peu partout en Europe et même aux USA. On y voit plus de vélos qu'en France !

Quand les automobilistes feront un peu de vélos, ils comprendront leur conduite assassine.

Le prochain pape mettra un vélo sur ses armoiries. 

L'heureux cyclage

http://www.heureux-cyclage.org/

Quand je suis déprimé par ce que j'entends à la radio, alors je vais sur le site de l'heureux cyclage, puis je vais passer ma journée à Vélocampus.
http://velocampus.net/

lundi 25 mars 2013

Afrika Trek I, Du Cap au Killimandjaro

Sonia et Alexandre Poussin
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Poussin
http://www.famillechretienne.fr/agir/temoignages/alexandre-et-sonia-poussin-conquerants-de-linutile_t11_s72_d66464.html
14 000 km dans les pas de l'Homme
Robert Laffont..

Un livre captivant. On y apprend bien des choses qui ne sont pas dites par nos grands médias.
Quelques extraits :

"Le TPI dispose d'un budget de 190 millions de dollars par an pour juger quarante bouchers génocidaires ....
Ici, en plus de deux ans, à peine huit personnes ont été jugées.
Mais les mille employés ou appointés du tribunal y trouvent leur compte. Neuf juges internationaux payés plus de 150 000 euros par an, exonérés d'impôts, brillant plus par leur absentéisme et leurs ronflements en audience que par leur CV, nommés sans contrôle part leurs Etats ....
Tout le monde se goinfre. " page 408

"Vous savez, l'humanitaire et la coopération sont de gros business. Ok, c'est l'Europe qui finance cette route, mais qui en profite ? Marrion-Roberts est une boîte d'origine rhodésienne, rachetée par les Sud-Africains britanniques qui appartiennent au groupe français Dumez. L'argent vient de l'Europe et y retourne."

Le blog des auteurs
http://www.africatrek.com/

Une peintre pénestinoise

http://bertie-cauvin.pagesperso-orange.fr/index.html

Le Bitard en montagne

Je viens de découvrir que quand j'allais à La Bérarde, j'aurais pu retrouver le Bitard (LST) de mon Alma mater !
Le Bitard : 2958 m

Et idem quand j'allais dans la Jonte !

Etonnantes coïncidences

journée Handi Cap Vélo


L'association de cyclistes urbains PLACE AU VELO organise pour sa 
seconde édition la journée Handi Cap Vélo.

*La journée**HANDI CAP VELO, **le dimanche 21 avril, de 9h à 17h à 
Vertou, Halle Polyvalente rue Sèvre et Maine*

L'objectif ?
Montrer que le vélo se pratique malgré un handicap (sensoriel, visuel, 
moteur, mental...) et est vecteur de lien social et de bonne humeur !

*Au programme de cette journée :*
- Essais gratuits de vélos de toutes formes (handbikes, triporteurs, 
tandems, vélo équipé d'un guidon permettant l'attache d'un fauteuil 
roulant...)
- une piste de jeu à vélo pour enfants
- des balades accessibles à tous à 14h30

Le i-pad, le préfet et le voleur, fable pour manuel de morale du XXIe s.

Je ne suis pas lecteur assidu des "niouses" que m'affiche Yahoo. Et j'ai sans doute raison pour éviter de m'énerver. Ce matin j'ai lu ceci :
http://fr.news.yahoo.com/volent-ipad-rer-c%C3%A9tait-celui-pr%C3%A9fet-151351557.html

Je lis que les voleurs d'un "ipad" de préfet, qui plus est, ancien directeur de cabinet d'une de nos ministres, sont vite retrouvés et écopent de 4 mois de prison ferme et sont immédiatement incarcérés.

En même temps j'entends dire que notre justice est indépendante, juste et blabla.
Ça me fait penser que je n'ai pas tenu mon voeu, visiter La Brède en revenant des Pyrénées ( "vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà",  Pascal)
http://www.chateaulabrede.com/

Certes, en l'occurrence, les voleurs étaient récidivistes. Mais que je sache, c'est assez souvent le cas.

http://fr.news.yahoo.com/volent-ipad-rer-c%C3%A9tait-celui-pr%C3%A9fet-151351557.html

Ben couillon ! est-ce une étude de cas pour le futur manuel de morale péilloniste ?
C'est que La Fontaine ce n'est  NTIC !

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir"

Et notre ex président qui traitait les juges de petits pois dans des propos tenus à l'émission de Michel Drucker et rapporté par Le Monde :


"Je regardais la salle, je voyais 98 % d'hommes (...) qui se ressemblaient tous, mêmes origines, même formation, même moule, la tradition des élites françaises, respectables, bien sûr, mais pas assez de diversité." Et d'ajouter : "Je n'ai pas envie d'avoir (...) tout le monde qui se ressemble, aligné comme des petits pois, la même couleur, même gabarit, même absence de saveur."


Notre ex, le pauvre, n'a jamais dégusté les petits pois cultivés par mon père.

Et connaissez-vous le blog des Petits Pois ?
http://leblogdespetitspois.blogspot.fr/

Mais je n'ai trouvé aucune défense des petits pois dans ce blog du Syndicat de la Magistrature !

Heureusement que mon blog existe.
http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/03/massimo-la-scaramouche-cave-de-levanto.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2011/05/hommage-aux-petits-pois.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2008/04/les-petits-pois.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/04/les-petits-pois.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/04/place-du-petit-pois-place-du-petit-bois.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/05/laa-premire-gorge-de-bire-et-autres.html
http://lefenetrou.blogspot.fr/2007/03/lauteur-de-ce-bloc-notes.html

Le nard et le blason du pape François

http://www.osservatoreromano.va/portal/dt?JSPTabContainer.setSelected=JSPTabContainer%2FDetail&last=false=&path=/news/vaticano/2013/065q13-Spiegazione-dello-Stemma.html&title=Le%20blason%20%20du%20Pape%20Fran%C3%A7ois&locale=fr

Le nard dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert :
http://alembert.fr/index.php?option=com_content&id=7473087

"On faisait un parfum assez estimé avec l'épi du nard, et dont l'Ecriture (Ca 1 :11 ; 4 :13,14) parle assez souvent. L'Epouse du Cantique dit que, pendant que le roi se reposait, le nard dont elle était parfumée a répandu sa bonne odeur. Et dans l'Evangile, saint Marc (Mr 14 :3) parle d'un parfum d'épi de nard ; et saint Jean (Jn 12 :3) d'un parfum de nard pistique, que plusieurs entendent de nard pur, et non sophistiqué. Mais il y a beaucoup d'apparence que les copistes de saint Jean ont mis nard pistique, nardi pistici, au lieu de nard en épi, nardi spicati. Le spic nard comme on l'appelle en français, ou l'épi du nard, est le plus estimé pour faire des parfums; el le parfum que l'on tire de ses feuiiles est beaucoup moins précieux. Cacumina nardi in aristas se spargunt, dit Pline; ideo gemina dote nardi spicas et folia celebrant."
http://456-bible.123-bible.com/calmet/N/nard.htm

Marie-Madeleine et le parfum de nard :

"Jean 12 :3 
Alors Marie, prenant une livre d’un parfum de nard pur, de grand prix, oignit les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveux; et la maison s’emplit de la senteur du parfum."
http://aleph.beyt.chez-alice.fr/magdala.html

Le nard (dessin) :
http://www.regard.eu.org/Livres.16/Botanique_biblique/14.html

Une photo :
http://batschalom.canalblog.com/archives/2012/01/12/23229615.html

Le petit nard délicat des Alpes
http://www.florealpes.com/fiche_mycropyrumten.php

et du Balzac :
[…], si vous vous sentez au cœur un nard céleste à répandre, comme fit Madeleine aux pieds de Jésus ; laissez-vous apprécier par un homme digne de vous, et devenez ce que doit être toute bonne jeune fille : une excellente femme, […]. (Honoré de BalzacModeste Mignon, 1844)
http://fr.wiktionary.org/wiki/nard

Les artichauts d'Etienne de Laigue

http://www.europahumanistica.org/?Les-artichauts-d-Etienne-de-Laigue

extrait :

"Ie delibere sommairement traicter des artichaultz pour ce que ie voy a present les jardins remplis d’yceulx, et yceulx estre reputez viande exquise. Ie voy certes non seullement les cuysines des princes estre de ce farciez, mais aussy des gens rusticques et vulgaires. Nous comme brutaulx devorons eschardons viandes naturelles des asnes, que nous ont faict ces bestes innocentes, indisciplinables, sans industrie, sans raison active, par quoy nous leur tollissons leur viande ? O nous par trop voluptueux, nous par trop subjectz a gulosite. O prodigues de ventre ce seroit merveille n’estre permys aux asnes manger artichault : les artichaultz sont ce que on appelle en latin carduus. Et est a noter ce mot carduus, non signifier eschardon, comme plusieurs pensent, mais estre, mais estre non attribuee a une espece de plante que nous appellons carduus en latin, en grec scolymos, ou cynara, quae dulcis Iaccho potanti veniat, nec phoebo grata canenti. Pour ce que est notoire estre grandissime controversie entre les autheurs tant grecz que latins des artichaultz, je parleray des especes.
Des especes des artichaultz."

Feuilles d'artichauts, mois de mars

dimanche 24 mars 2013

Eté 2013 de la FAVA en Périgord


Les 40 étudiants de la FAVA présenteront:
Recitals de Mélodie Française
Debussy, Duparc, Fauré, Poulenc, Aboulker...
Leçons de français aux étudians américains
La lacune
Aboulker/Ionesco
La Périchole
Offenbach

http://favaopera.org/france.html

vendredi 15 mars 2013

Les performances des traders français : la baleine de Londres, Kerviel

Après Kerviel, il y a eu  Boris Picano-Nacci, ancien "trader" de la Caisse nationale des caisses d'épargne (CNCE), et aujourd'hui il y a "la baleine de Londres", Bruno Iksil.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/15/baleine-de-londres-l-audition-des-responsables-de-jpmorgan-tourne-au-jeu-de-massacre_1849297_3234.html#ens_id=1793281&

http://en.wikipedia.org/wiki/Bruno_Iksil

http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/10/bruno-iksil-kerviel-jp-morgan-perte-bourse-trader-baleine_n_1507977.html

Diplômé de l'Ecole Centrale ... des arts et manufactures !

Ohé, la DDT de l'Ariège ! vos informations routières datent de janvier !

Par hasard j'ai vu à la télé des humoristes faire rire sur les services de l'Equipement. J'avais trouvé plutôt lourdingue. Et aujourd'hui, je tente de connaître l'état de la route pour aller à la station de ski d'Ax-Bonascre (rebaptisée Ax-3 domaines, plus chicos, moins âcre). Pour avoir des informations finalement je vais sur le site de la Direction Départementale des Territoires (c'est maintenant ainsi qu'il faut dire ! ah ! c'est qu'il en faut de la "formation permanente" ! ben couillon ! la science administrative est en marche. Normal que les facs de sciences n'aient pas d'étudiants.). Et là je suis tout heureux. Des informations en français. Mais je lis :

http://www.ariege.equipement.gouv.fr/informations-routieres-r372.html

ETAT DES ROUTES : Dernière mise à jour le 23/01/2013 à 02H10

Ben couillon ! Eh con ! (comme ils disent à Toulouse)

On est bien informé ! Vive les NTIC ! la DDT est-elle sous une avalanche ?

Nota : Nous sommes le 15 mars !!!!

Au moins on sait où ne vont pas nos impôts ! ça au moins c'est une information à jour !
Je vois qu'ils ont une rubrique "Développement durable". Ils ont aussi inventé l'information durable. Ce que d'aucuns appellent une constante.

Et "on" vous dit de vous informer avant de prendre la route ! Ben couillon !


"Nous sommes le bon élève"

"Nous sommes le bon élève, a affirmé jeudi soir le président François Hollande

J'aime. Mais "bon" ça veut dire "nul" en langage de profs de nouvelle génération " (chut, ce n'est connu qu'entre initiés. Le "grand public" n'a pas à savoir. Il ne faut pas le désespérer. ), François aurait dû dire "Excellent".

http://www.humanite.fr/tribune-la-gauche-et-leducation-par-jean-robelin-517062

Ah ah le peillonisme ! Vive l'auto-évaluation !

Le Belem (Giorgio Cini,) va revenir à Venise

http://www.leblogdubelem.com/2013/02/28/le-retour-du-belem-a-venise-printemps-2014-le-projet-est-lance/#.UULeyB3ELUM

Histoire du Belem
http://3mats.net/histoire-du-belem/

http://3mats.net/histoire-du-belem/retour-france-belem.html

Odon Vallet

Je ne me lasse pas de l'entendre. Et quel personnage ! Bon, d'accord, ce n'est pas Bernard Tapie ou Lady Gaga ou Johny ou un pipole. Ben couillon !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Odon_Vallet

« Mon père, fils d'ouvriers, gardait les chèvres à 12 ans et je défends une conception de l'école publique où les seuls critères sont intellectuels et où le porte-monnaie ne compte pas. »

 Odon Vallet hérite de 320 millions de francs en 1989 (soit l'équivalent de 69,75 millions d'€ 2010) lors de la vente de la société (Odon Vallet avait 42 ans). Cette fortune sera donnée à la Fondation de France - Fondation Vallet en 1999.

http://www.franceinfo.fr/entretiens/tout-et-son-contraire/odon-vallet-nul-ne-guerit-de-son-enfance-744083-2012-09-20

"Pardonnez-moi, je n'ai pas le temps de faire court"

Mme de Sévigné, citée par Amélie Nothomb in Une forme de vie

Opistographie


S. f. (o-pi-sto-gra-fi - rad. opistographe). Diplomatiq. Manière d'écrire sur le recto et sur le verso d'une page ou sur le verso seulement.
Source : P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).

"l'amour des forêts conduit à l'opistographie"
Amélie Nothomb, Une forme de vie, Albin Michel,  page 47

jeudi 14 mars 2013

Un pape Argentin, coup dur pour les vins français ! Habemus Papam ! ... Bibemus Vinum !

http://missglouglou.blog.lemonde.fr/2013/03/14/quel-vin-pour-celebrer-un-pape-argentin/#xtor=RSS-3208

Exportations de vins argentins :
http://www.latitud-argentina.com/blog/vins-argentins/
http://www.viticulture-oenologie-formation.fr/vitioenoformlycee/vignobles-etrangers-tc1-08-09/argentine/exportation,.html

Importations de vins par l'Argentine :
http://www.suddefrance-developpement.com/fr/fiches-pays/argentine/vin/importation-de-vin.html

Papa tango alias François

"Allô Papa Tango Charlie
Allô Papa Tango Charlie
Répondez nous vous cherchons"


http://www.wat.tv/video/mort-shuman-allo-papa-tango-3wyb7_3om01_.html


et une petite balade à Buenos Aires :
http://www.youtube.com/watch?v=E0VTsUF7HLw
http://www.youtube.com/watch?v=eei2tsvV_bA

Un de mes correspondant m'écrit :
"'il paraît que l'archevêque de Paris avait été choqué à l'époque de voir débarquer cette danse ravageuse. Il aurait craché : « Je me demande pourquoi ils font ça debout ! » O tempora ! O mores !"

Tango à l'église :
Adios Nonino from Astor Piazolla berformed by Carl Kraayenhof.

Wedding Prince Willem-Alexander & Princess Maxima


http://www.youtube.com/watch?v=AYU-n7Ket-c&list=PLD10B8975691645DF
 
Site Meter